👉 On vous partage notre 1er bilan de la nouvelle version de SensCritique.
Continuez à suivre l'avancée du site sur journal de bord.

Eh,eh... Ce film qui fut l'idole des adolescents fans de films d'horreur mérite en effet son succès mondial pour sa novation exceptionnelle. Jamais en effet, un thriller n'avait abordé l'aquaphobie et avait donné aux spectateurs une telle frousse de l'eau. Niveau casting, rien à dire, et d'ailleurs, les acteurs savent bien boucher les longueurs du film grâce à leurs jeux. Bref, Roy Scheider interprète majestueusement un flic ne supportant pas l'eau, et qui va surmonter sa phobie en partant en mer dans un bateau pour tuer un requin blanc qui ne fait que dévorer les baigneurs. Dans son aventure, il sera accompagné d'un marin grossier et d'un expert des requins, interprétés par Robert Shaw et Richard Dreyfuss, deux acteurs inconnus auparavant.
Le film fut tourné en 1975, tout avait du coup pour l'époque les bases du film gore, avec les apparitions du requin prévenues par l'inoubliable, oppressante et célèbre musique du compositeur John Williams.
Ce que j'ai bien aimé, c'est que la scène du premier meurtre se déroule dès les cinq premières minutes du film. Une épouvantable mort mais pourtant avec comme joli décor les premiers rayons du soleil se reflétant sur la mer. J'ai adoré la première heure et j'aurais pu mettre très bien 4/5. Mais dès les trente dernières minutes, donc le voyage en bateau, le film devient plus mou et les apparitions du requin se font de plus en plus rares et c'est dès les dix dernières minutes,

donc le combat final


, que l'action reprend. Après ce n'est que mon avis, et je peux comprendre que des gens peuvent aimer. Après tout, c'est bien sur un film culte qui est incontournable dans tous les cas. Mais moi, je m'attendais vraiment à plus d'actions de la part d'un must cinématographique et aussi d'un film de Spielberg. C'est le genre de long-métrages révolutionnaires pour une époque mais qui, de nos jours, sont quasiment inappréciables.
PS : pour les parents qui hésitent à montrer "Les dents de la mer" à leur enfant de 12 ans qui vous supplie de le voir, je pense que ce serait plutôt ridicule de continuer à dire "non" car ça ne fait vraiment pas peur (pour un ado bien sur).

Chaplin1925
4
Écrit par

Cet utilisateur l'a également ajouté à ses listes Boh … Je suis pas rentré dans le délire …. et Les méchants les plus dangereux

il y a 1 an

Les Dents de la mer
Sergent_Pepper
9

We’re gonna feed a bigger throat.

Autour de l’île d’Amity, l’eau qui scintille est une promesse universelle de loisir. Pour les étudiants et leurs joints, dont les bains de minuit forgent parmi les plus beaux souvenirs d’une jeunesse...

Lire la critique

il y a 7 ans

102 j'aime

15

Les Dents de la mer
SanFelice
10

"Je l'capturerai, vot'bestiau"

[SanFelice révise ses classiques, volume 3 : http://www.senscritique.com/liste/San_Felice_revise_ses_classiques/504379] Nous sommes à une époque très spéciale. Les cinéastes du Nouvel Hollywood sont...

Lire la critique

il y a 8 ans

92 j'aime

12

Les Dents de la mer
DjeeVanCleef
10

Derrière la porte (entrou)verte..

La première fois que j'ai vu ce film, crois-moi si tu veux, c'était sur FR3. L’ancêtre de France3. Et ça devait être un jeudi, il me semble. Je l'ai vu, accroupi derrière la porte du salon...

Lire la critique

il y a 8 ans

87 j'aime

41

The Artist
Chaplin1925
9
The Artist

Vieux mais récent, muet mais divertissant

Sans aucun doute un des mes cinq films d'amour préférés. Inclinons-nous devant la figure de James Cameron, qui signe peut être son meilleur film. « Titanic » est peut être un des long-métrages les...

Lire la critique

il y a 1 an

2 j'aime

Fenêtre sur cour
Chaplin1925
7

Critique de Fenêtre sur cour par Chaplin1925

Un huis-clos de Alfred Hitchcock assez captivant, qui a assez vieilli dans son ambiance mais dont les mécaniques scénaristiques restent à la mode. A travers différents sujets comme le handicap,...

Lire la critique

il y a 1 an

2 j'aime

Citizen Kane
Chaplin1925
8
Citizen Kane

Critique de Citizen Kane par Chaplin1925

Il y a des films qu'on "apprécie" en se replaçant dans son contexte historique. Sachant à que point il est révolutionnaire dans l'histoire, que ce soit par les plans (novateurs), les décors...

Lire la critique

il y a 1 an

2 j'aime

1