Affiche Les Diaboliques

Critiques de Les Diaboliques

Film de (1955)

Cadrage cardiaque

Que reste-t-il à prouver à Clouzot après Le Salaire de la Peur ? Pas grand-chose, si ce n’est que sa femme est une actrice digne du haut de l’affiche, et que la maitrise du film précédent peut rendre les policiers qu’il réalisait auparavant encore plus intenses. Les Diaboliques est en effet marqué par les nombreux procédés qui faisaient la force du Salaire : nous sommes face à une mise en scène... Lire la critique de Les Diaboliques

124 11
Avatar Sergent_Pepper
8
Sergent_Pepper ·

L'art de la manipulation selon Henri-Georges Clouzot.

Si je pouvais crever pour de bon, et ne plus le voir. Et bien crève, ma chérie, crève bien vite. On te fera un bel enterrement, et on sera bien débarrassé. La boutique s'en portera pas plus mal, et moi je m'en porterai bien mieux. Certains films de Clouzot sont formidables et celui-ci n'échappe pas à la règle. Réalisateur de... Lire l'avis à propos de Les Diaboliques

75 6
Avatar JéJé fait son Bagou
9
JéJé fait son Bagou ·

Posez un RTT afin de lire cette critique interminable

Madame Delassalle : « Nous sommes des monstres, Dieu n'aime pas les monstres. » Mademoiselle Horner : « S'il n'y a que lui, tu me rassures. Parce que le grain de sable qui tombe des mains de la providence, moi je réserve ça pour mon cours de morale. » Je vous préviens, cette critique va être la plus longue que j'ai pu écrire en ces lieux. La... Lire la critique de Les Diaboliques

54 7
Avatar takeshi29
10
takeshi29 ·

Critique de Les Diaboliques par drélium

Certes, je peux concevoir ce qui chagrine les difficiles, le twist principal pour commencer. On le devine plus ou moins vite ce qui rend presque le final accessoire et l'attente étalée dans le troisième acte un poil lourde. La psychologie des trois personnages principaux ensuite, l'amante décidée, la femme peureuse et le salaud de mari. C'est très bien fait mais ça ne pousse pas vraiment loin,... Lire la critique de Les Diaboliques

57 11
Avatar drélium
8
drélium ·

Critique de Les Diaboliques par fabtx

Rien que le titre m'intriguait...Serait-ce un hommage aux nouvelles fantastiques de Barbey d'Aurevilly? En fait pas vraiment, même si le fantastique n'est jamais très loin dans ce film. Clouzot s'est inspiré du roman Celle Qui N'Etait Plus de Boileau-Narcejac . D'ailleurs le succès du film incita un certain Alfred H. à demander à ces derniers (oui Boileau et Narcejac sont bien 2 personnes... Lire l'avis à propos de Les Diaboliques

44 7
Avatar fabtx
8
fabtx ·

Le mari, la femme et la maitresse....

Christina Delasalle (Véra Clouzot) et Nicole Horner (Simone Signoret),2 enseignantes s'associent pour assassiner Michel Delasalle (Paul Meurisse), le directeur tyrannique du pensionnat qui est aussi le mari de l'une et l'amant de l'autre... Après le triomphe du film "Le salaire de la peur", Henri-George Clouzot décide d'adapter le roman "Celle qui n'était plus" de Boileau-Narcejac mais change... Lire l'avis à propos de Les Diaboliques

23 13
Avatar cinemusic
10
cinemusic ·

Suspense Hitchcockien

Septième film d'Henry-George Clouzot, Les Diaboliques nous fait suivre deux femmes, Christina et Nicole, respectivement épouse et maîtresse du directeur d'une institution destinée à l'éducation de jeunes garçons, tandis qu'elles vont peu à peu envisager de l’assassiner. Succès à sa sortie et aujourd'hui l'un des films les plus célèbre de Clouzot, Les Diaboliques... Lire l'avis à propos de Les Diaboliques

25 12
Avatar Docteur_Jivago
8
Docteur_Jivago ·

Clouzot...

2 ans après le superbe "Salaire de la peur" et 12 après le très réussi "Le Corbeau", le talentueux Henry-Georges Clouzot revient avec un film au titre provocateur. C'est un thriller parfaitement maîtrisé de bout en bout par mon réalisateur favori. Le film commence sur un rythme tranquille, cependant, Clouzot ne s'attarde pas vraiment sur les détails. Assez rapidement, le plan du charismatique... Lire l'avis à propos de Les Diaboliques

29 14
Avatar SoheylAslani
9
SoheylAslani ·

Clouzot maitre du thriller à la française

C’est certainement le plus grand film de Clouzot qui pourtant à une filmographie époustouflante : ‘’L’assassin habite au 21’, ‘‘Le Corbeau’’ ou encore ‘’Quai des Orfèvres’’ et Le salaire de la peur’’ sont des classiques du thriller/polar français. ‘’Les diaboliques’’ vient confirmer la grande carrière de réalisateur d’Henri-Georges Clouzot. Celui-ci produit une mise en scène brillante et... Lire l'avis à propos de Les Diaboliques

6 3
Avatar ldi-maria78
9
ldi-maria78 ·

Les Films Miroirs

Au milieu des années 50, Alfred Hitchcock et Henri Georges-Clouzot sont deux réalisateurs au firmament de leur gloire, le premier enchaînant les films à succès aux Etats-Unis et le second venant de recevoir la Palme d'or et le Lion d'or pour son chef d'oeuvre Le Salaire de la Peur. Outre le succès, les deux artistes partagent également une passion pour la lecture, élément qui... Lire la critique de Les Diaboliques

16 4
Avatar Watchsky
7
Watchsky ·