Affiche Les Diaboliques

Critiques de Les Diaboliques

Film de (1955)

Critique de Les Diaboliques par Blockhead

Du roman de Boileau-Narcejac, Henri-Georges Clouzot tire un monument de noirceur et d'angoisse porté par les performances mémorables d'un trio infernal entouré, entre autres, d'un débutant dénommé Serrault et d'un jeune figurant appelé Johnny. Lire la critique de Les Diaboliques

6
Avatar Blockhead
10
Blockhead ·

L'un des sommets du cinéma français

Ce film porte bien son nom et constitue l'un des sommets du cinéma français, l'intrigue est géniale et le suspense fonctionne parfaitement (même quand on connaît la clé). Les acteurs sont au top et c'est un vrai plaisir de les voir jouer. La galerie de seconds rôles est parfaitement efficace. Et puis il y a cette prise de vue géniale avec des plans d'une beauté à couper le souffle, comme... Lire l'avis à propos de Les Diaboliques

3
Avatar estonius
10
estonius ·

Un classique...

Longtemps que j'en entends parlé et que je ne m'étais pas décidé à le regarder. Un très bon thriller, souvent hitchcockien. Même si le rythme retombe un peu trop à deux trois moments, et que le film aurait peut être gagné à être un peu plus court. Mais surtout, l'ensemble parait un peu trop tiré par les cheveux. Pourquoi Meurisse et Signoret font compliqué alors qu'ils peuvent faire... Lire la critique de Les Diaboliques

3 5
Avatar Xanadu91
9
Xanadu91 ·

En eaux troubles...

Toute la nature du film tient à quelque chose d'anormale qui vient entacher le bon déroulement de l'intrigue. La femme, le mari, l'amante, une évidence. Et pourtant le schéma narratif attendu est rapidement remis en cause. Ce seront les deux femmes qui mettront leur plan d'élimination du mari à exécution. Dans une première partie plutôt conventionnelle qui... Lire la critique de Les Diaboliques

4 5
Avatar Philippe Quevillart
8
Philippe Quevillart ·

Les anges aux figures sales

On a tous nos périodes, et il semblerait que je soie dans une période « classiques français ». Du côté de Clouzot, je restais sur deux expériences concluantes, avec L’Assassin habite au 21 et Le Corbeau. Les Diaboliques, film globalement très apprécié qui plus est, ne pouvait... Lire la critique de Les Diaboliques

4
Avatar JKDZ29
9
JKDZ29 ·

L'embryon de "Vertigo"

Peu de gens le savent mais "Les diaboliques" a tellement impressionné Hitchcock qu'il demanda au duo Boileau-Narcejac, co-auteurs du roman dont est issu "Les diaboliques", de lui écrire un scénario utilisant le même schéma narratif. "Les diaboliques" est un sommet du cinéma français, l'une des perles du noir & blanc. Le scénario est à mon sens le plus malin (dans les deux sens du terme)... Lire l'avis à propos de Les Diaboliques

4
Avatar Fran6co
10
Fran6co ·

Crime, châtiments et fantômes.

Un collège privé dans une ancienne gentilhommière délabrée qui fait internat. Michel Delassalle en est le directeur tyrannique. Ancien champion de tennis, il a épousé pour sa dot la directrice, Christina (Vera Clouzot), qu'il brutalise, tout comme l'autre professeure, Nicole (Signoret), son amante. Les deux professeurs hommes, serviles, savent mais ne disent rien, tout comme les enfants. Les... Lire l'avis à propos de Les Diaboliques

3 2
Avatar zardoz6704
8
zardoz6704 ·

Le château de la peur

« Les Diaboliques » est un film d’Henri-Georges Clouzot, sorti en 1955, adapté du roman « Celle qui n’était plus » de Pierre Boileau et Thomas Narcejac. L’histoire raconte que le réalisateur français coiffa Alfred Hitchcock au poteau au moment d’acquérir les droits d’adapter l’œuvre littéraire. Les deux auteurs écrivirent alors « D’entre les morts », qui donna « Vertigo » en 1958.... Lire la critique de Les Diaboliques

3
Avatar Aramis
8
Aramis ·

Critique de Les Diaboliques par Eric31

Les Diaboliques est un excellent thriller horrifique français réalisé par Henri-Georges Clouzot, qui met en scéne l'excellent Paul Meurisse qui joue Michel Delassalle, le directeur de l'institut privé et le mari odieux de Christina (joué par Vera Clouzot) la propriétaire (très fragile) du pensionnat pour garçons ou parmi les enseignant il y a Nicole Horner (joué par l'excellente Simone... Lire la critique de Les Diaboliques

3
Avatar Eric31
9
Eric31 ·

L'associée du diable

Encore un excellent polar bien noir signé Henri-Georges Clouzot en 1955, adapté cette fois d'une nouvelle du duo Boileau-Narcejac. Simone Signoret et Vera Clouzot sont respectivement la maîtresse et la femme d'un homme odieux (Paul Meurisse), et sont elles-mêmes amies ; elles finissent par fomenter le meurtre de cet être abject, qui les maltraite constamment. Mais rien ne va se... Lire l'avis à propos de Les Diaboliques

3
Avatar Val_Cancun
9
Val_Cancun ·