Avis sur

Les Dix Commandements par pasteque68

Avatar pasteque68
Critique publiée par le

Cecil B. DeMille nous livre une fresque aussi passionnante que grandiose.Il a un sens du détail et met en scène une reconstitution à la fois gigantesque et minutieuse.Cette fresque de 1956 traitant d'un personnage religieux est riche à tous les niveaux : les décors, les costumes, les couleurs, les innombrables figurants, les scènes de foule,... Tout est somptueux, magnifique et grandiose même en 2018 !En dehors du Feu de Dieu qui a plutôt mal vieilli, le reste approche la perfection , à l'image du buisson ardent, des cobras, du Nil rougeoyant, de la plaie d'Egypte et bien sûr des scènes d'ouverture des eaux et de pyrogravure des deux tablettes de la Loi.Le travail sur l'image et le son est phénoménal sur le blu ray. Yul Brynner s'avère impérial dans sa démarche de fier pharaon avec une classe et un charisme exceptionnel. La partition musicale est ,elle aussi,sensationnelle. Le tournage en Egypte et les décors gigantesques accentuent le réalisme du film.Tous les grands épisodes sont présents avec le berceau d'osier flottant sur le Nil, le buisson ardent, les 7 plaies d'Egypte, le veau d'or, les tables de la loi, le franchissement de la mer Rouge...Ca parait grandiloquent et un peu théâtral quelque fois.Mais, pour cette histoire, c'est un peu normal!Que ceci soit écrit et accompli !!Le pharaon le dit suffisamment de fois.La première partie se développe autour de la jalousie entre Ramsès et Moïse.On a aussi droit à la vieille femme qui va être happée par un bloc de pierre, l’édification de l’obélisque et quelques amples mouvements de foule,puis, l'épisode du buisson ardent .La seconde partie déroule plus d'évènements avec les malédictions divines, le passage de la Mer rouge et cette magnifique charge des chars de Pharaon,l' orgie autour du veau d’or et les tables de la Loi.A 75 ans, pour terminer sa carrière en beauté, Cecil B. DeMille décide de tourner le remake de son propre film Les Dix Commandements de1923. On peut dire qu'il a eu une bonne idée.Toutes les scènes sont emprunts de poésie, d’humanité,avec un goût du détail qui rapproche le cinéma de De Mille à des scènes de peinture.Phénoménal!! A noter que des années plus tard, Ridley Scott a fait de cette histoire un autre film tout aussi fabuleux Exodus en 2014 .

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 146 fois
1 apprécie

Autres actions de pasteque68 Les Dix Commandements