The Man of Mud

Avis sur Les Dix Commandements

Avatar Fatpooper
Critique publiée par le

C'est un long film oui, mais on peut voir ça aussi comme deux films.

La Révélation - Les 10 commandements, partie 1 : 7/10

L'intrigue est bien menée. Cela manque d'un objectif principal mais l'évolution du héros reste linéaire et l'on ne déborde pas du but que s'est fixé le réalisateur, à savoir retranscrire cette période durant laquelle Moïse s'est défait de ses liens royaux pour se rapprocher des esclaves. On y trouve des conflits, des enjeux et autre chose que le message biblique annoncé en début de métrage. La fin de cette première partie est un peu décevante : trop explicative, un peu molle aussi et sans doute moins bien structurée. Mais ça n'est pas pour autant déplaisant à suivre.

La mise en scène est quelque peu théâtrale, ce qui peut provoquer quelques sourires tant le surjeu est parfois poussé loin et tant les décors paraissent chiqués. Mais ça reste cohérent tout du long. Et malgré le manque d'objectif et le nombre de scènes assez élevé, Cecil se permet de prendre son temps pour raconter son histoire. Il reste quelques scènes exécutées en un plan, les plus mauvaises de cette partie, mais elles sont rares. Les acteurs ne délivrent pas une prestation remarquable, tout paraît un peu faux, un peu exagéré. C'est amusant pour le spectatuer, pour les acteurs aussi, mais aucune émotion n'est transmise. Seule ce chien fou de Heston s'implique un peu plus, joue avec ses tripes.

Bref, cette première partie est bonne même si la fin est moins efficace.

La Conversion - Les 10 commandements, partie 2 : 4/10

Ce deuxième film est donc nettement moins réussi : autant le premier restait structuré, autant ce second surprend par ses discontinuités. Il reste un fil rouge, ce dent pour dent, ou plutôt ce côté "on va prouver à Ramsès qu'il doit libérer sinon il va s'en prendre plein la tronche" avec une accumulation de mauvais sorts. Mais ça ne fonctionne pas trop. Parce qu'on est dans le genre de blockbuster sans développement de personnage ni même développement de situations. Il arrive des choses spectaculaires, on les regarde, mais on ne ressent pas grand chose. Certaines choses sont mal amenées, d'ailleurs le coup du serpent au début, je n'ai même pas compris d'où ça venait ni pourquoi ça arrivait. On dirait vraiment deux films différents, celui-ci étant dénué d'histoire.

C'est aussi la partie la moins bine réalisée à cause des effets spéciaux qui ne fonctionnent vraiment pas. J'aime le côté artisanal, mais ici ça m'a plutôt fait penser aux tentatives numériques. Peut-être parce que De Mille ne cherche pas à cacher ses mauvais effets, il les expose, on ne voit que ça. Et c'est moche (ou ringard). Les acteurs ne sont pas très convaincants ; ici,c 'est Yul Brynner qui s'en sort le mieux, Heston devenant une caricature de lui-même, sans doute à cause de son accoutrement un peu ridicule.

Bref, pas très intéressante cette 'suite' ; pas grand chose à raconter, on est ici davantage dans la propagande biblique que dans la construction d'une histoire. Dommage parce que l'aspect fantastique aurait pu donner de chouettes scènes si il avait été mieux exploité.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 117 fois
Aucun vote pour le moment

Autres actions de Fatpooper Les Dix Commandements