Que ceci soit écrit et accompli !

Avis sur Les Dix Commandements

Avatar Harlemshogun
Critique publiée par le

Dans l'Egypte antique, une prophétie annonce qu'un hébreu libérera son peuple du joug de Pharaon. Sauvé des eaux par un membre de la famille royale et élevé tel un égyptien, Moïse passera derrière le miroir et investi de la puissance de Dieu himself engagera un combat fratricide contre Ramses.

Le fait que Dieu soit au côté de Moïse laisse peu de place au suspens mais la force du film ne réside pas dans un twist final ébouriffant.

Quoiqu'il en soit, Cécil B. DeMille offre un monument du cinéma. Ici tout est solennel on est dans la puissance biblique avec ce qu'elle a d'Hollywoodien. Quasiment pas de mouvement de caméra, chaque plan est fixe, riche et coloré comme une enluminure. Cette mise en scène ajoute à la force du film et de l'histoire.
L'interprétation est d'un autre temps, très digne voir carrément rigide. Mais encore une fois cela créé une mise à distance respectueuse du spectateur vis-à-vis d'une histoire religieuse millénaire.
Alors c'est sûr il ne faut pas s'attendre à une effusion de sentiments ou à s'identifier à l'un ou l'autre des personnages, mais reste que ce film est grandiose.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 4049 fois
9 apprécient · 3 n'apprécient pas

Autres actions de Harlemshogun Les Dix Commandements