Ce dessin animé a resisté à l'envahisseur Disney

Avis sur Les Douze Travaux d'Astérix

Avatar The Reg
Critique publiée par le

La première production du Studio Idéfix, qui fera plus tard l'excellent La ballade des Dalton. Et pour un essai, quel coup de maître. C’est la seule histoire qui ne soit pas tirée d’un ou plusieurs albums, c’est un scenario totalement inédit, ce qui signifie qu’il a été pensé et calibré pour l’écran à la base. Bourré de qualité et de gags géniaux, j'ai d'ailleurs usé la VHS quand j'étais gamin tant je l'ai regardé.

Les hommes de César émettent l’idée que les gaulois pourraient tout simplement être des dieux. César se rend donc au village et propose à ses habitants une série de 12 épreuves, un peu comme celles d’Hercule. Mais comme il le dit lui-même « tout ça est un peu démodé ». Du coup, avec ses conseillers, il leur a préparé des épreuves remises au goût du jour. Astérix et Obélix sont choisis pour mener à bien ces tâches, ils seront suivis par « Caïus Pupus », un petit homme intègre à la voix trainante, très rigolo, qui notera leurs résultats.

Si le film a un défaut à souligner, c’est visuellement. Pourtant, je suis plus fan du style général que de celui des précédents films. Seulement il y a tout de même des soucis avec certains passages : Prenez la bataille avec les romains en début de film, en arrière plan, on a vraiment l’impression de voir les coups de crayon à papiers, ce n’est pas très beau. Au niveau de la musique en revanche, le nouveau thème est une réussite, bien entrainant. Une fois le film fini, plus encore si vous restez jusqu’au bout du générique, vous êtes sur de l’avoir en tête toute la journée. L’ambiance musicale dans l’ensemble sera également bichonnée.

D’un point de vue casting vocal des personnages, le seul changement notable est Henri Virlojeux en Panoramix. Mais il y a aussi le cas Pierre Tchernia : C’est le premier long-métrage d’Astérix où il prêtera sa voix en temps que narrateur, et il le restera pendant plus de 30 ans. A ce titre, on sent que Goscinny s’est fait un malin plaisir à régulièrement briser le 4e mur. Le fait qu’on soit dans un dessin animé est régulièrement souligné, du début à la fin. La présentation de Tchernia au début en est un bon exemple, jusqu’à la fin où Astérix lui-même notera que « Ce n’est qu’un dessin animé après tout ».

Les épreuves se suivent et elles sont toutes plus formidables les unes que les autres. Outre les gags, on est vraiment dépaysé dans ce film, le voyage est long et les épreuves sont particulièrement variées : Vitesse, force, intelligence, astuce, courage… Et là voyez-vous, je me retrouve face à un vaste problème : Il y a tellement de bonnes répliques et de bons passages dont j’aimerai vous parler que je ne peux plus les compter.

Bon, pour être franc, il y a bien un ou deux moments plus discutables. Par exemple, le passage de l’île du plaisir (une sorte d’île de la tentation avec 25 ans d’avance) est bon… sauf qu’il y a un long passage musical inutile, heureusement le seul du film. Mais l’ensemble est assez jouissif et c’est, je pense, inoubliable. Je veux dire, quelqu’un qui reverrait le film pour la première fois depuis de nombreuses années se dirait, à chaque nouvelle épreuve « Ah oui, c’est ce passage ! ».

Le Germain adepte des arts martiaux, l’hypnotiseur qu’Astérix tente de prendre à son jeu, le cuisiner qui tente en vain de gaver Obélix (et le petit toast qui va avec !) la plaine et ses fantômes… Sans oublier les deux plus beaux mindfucks du film : La maison qui rend fou et son fameux « Laisser passer A38 » et la fin lors des jeux du cirque. Et puis, que dire d’un des passages les plus érotiques que j’ai jamais vu dans un dessin animé pour enfants, avec la déesse Venus représentée sous les trais de Brigitte Bardot, et quelle vue nous en avons !

Quoi qu’il en soit, les 12 travaux d’Astérix se place aisément comme la meilleure adaptation du célèbre gaulois à l’époque. Tout y est : Gags, rythme, variété, musique formidable… un coup de maître ! Les épisodes qui vont passer ensuite auront fort à faire.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 588 fois
7 apprécient

The Reg a ajouté ce film d'animation à 1 liste Les Douze Travaux d'Astérix

Autres actions de The Reg Les Douze Travaux d'Astérix