👉 1er juillet : Les extraits de commentaires sont à nouveau disponibles dans les feeds 🥳.
Et toutes les mises à jours sont à retrouver ici : journal de bord de SensCritique.

Critiques de Les Éblouis

AnneSchneider
8

La jeune fille et la secte

Sarah Suco est folle ! C’est du moins ce que l’on pourrait croire lorsque l’on voit la jeune femme débouler dans la salle, à la fin de la projection de son premier long-métrage, les lumières encore...

Lire la critique

il y a 2 ans

6nezfil
5
6nezfil

Saint sectaire

Difficile de critiquer Les éblouis, le premier film sincère et largement autobiographique de Sarah Suco. Difficile aussi de ne pas adhérer à cette dénonciation d'un embrigadement tragique d'une...

Lire la critique

il y a 2 ans

seb2046
7
seb2046

Il était une foi, ma secte...

LES ÉBLOUIS (14,2) (Sarah Suco, FRA, 2019, 99min) : Effrayant et personnel récit d'émancipation par le prisme du parcours d'une jeune adolescente qui va réussir à s'échapper d'un embrigadement...

Lire la critique

il y a 2 ans

vincenzobino
9
vincenzobino

Vol au-dessus d’un nid de colombes

Vol au-dessus d’un nid de colombes Angoulême: Christine et son mari Frederic sont des membres actifs de la Confrérie de la Colombe, une communauté religieuse catholique sectaire. Leurs 4 enfants...

Lire la critique

il y a 2 ans

Zogarok
6
Zogarok

Empathie et embarras

Le point de vue d'enfant conforte l'intensité mais aussi tous les biais et limitations évidemment associés ; le dossier s'alourdit sans se nuancer, même lors des horreurs. On ne survole pas le...

Lire la critique

il y a 2 ans

JorikVesperhaven
7
Rémy Fiers

On sent le vécu de la réalisatrice à chaque moment de ce drame éclairé et utile qui interpelle.

On ne peut que féliciter la jeune réalisatrice Sarah Suco d’avoir couché sur papier et d’avoir porté à l’écran une partie de sa jeunesse dans cette histoire que l’on sait à haute teneur...

Lire la critique

il y a 2 ans

Adao
6
Adao

La secte au milieu du village

On estime aujourd’hui que les dérives sectaires touchent entre 50 000 et 60 000 enfants par année en France. Et la secte n’est pas toujours là où on l’imagine. C’est bien là toute la force de cette...

Lire la critique

il y a 2 ans

Christoblog
2
Christoblog

A oubliés

Les éblouis fait partie de ces films dont on aimerait dire du bien : un projet cher au coeur de la réalisatrice (car en grande partie autobiographique), une distribution sympathique (Camille Cottin,...

Lire la critique

il y a 2 ans

Fêtons_le_cinéma
8

Prière de ne pas entrer

Pourquoi sortons-nous à notre tour « éblouis » de ce premier long métrage ? Peut-être parce qu’il a l’intelligence de se saisir du point de vue d’une jeune adolescente, soit d’un esprit et d’un corps...

Lire la critique

il y a 2 ans

XipeTotec
5
XipeTotec

Des Éblouis qui n'éblouissent pas

Les Éblouis puise une légitimité indéniable et puissante dans sa dimension autobiographique, dont on regrette seulement que la réalisatrice ait de son propre aveu édulcoré l'horreur. N'aurait-il pas...

Lire la critique

il y a 2 ans