Affiche Les Enchaînés

Critiques de Les Enchaînés

Film de (1946)

Critique de Les Enchaînés par raisin_ver

Conflit d'idéologie traduit en conflit d'amour, Les enchaînés est un magnifique film d'espionnage à l'interprétation parfaite de ses trois acteurs principaux, Cary Grant, Ingrid Bergman et Claude Rains, Louis Calhern y est également excellent. La tension s'installe progressivement avec la maîtrise habituelle du brillant réalisateur anglais, au point que la dernière partie est un odieux piège... Lire la critique de Les Enchaînés

46 1
Avatar raisin_ver
9
raisin_ver ·

Le silence, l'enfermement et le poison liquide.

Un bien beau film sur le silence, l'enfermement et le poison liquide. Le début est un peu incertain à mon goût. Ingrid Bergman en délurée, c'est un peu difficile à croire. Grant, tout en flegme, est assez génial. A partir du moment où leur couple ne peut plus fonctionner du fait de la couverture de l'apprentie espionne, tout devient d'une grande subtilité. On feint l'indifférence pour ne pas... Lire la critique de Les Enchaînés

29
Avatar Sergent_Pepper
8
Sergent_Pepper ·

L'amour à la plage

Fille d'un espion allemand condamnée à une longue peine de prison au lendemain de la Seconde Guerre mondiale, Alicia va rencontre un agent secret américain qui va lui proposer de s'infiltrer au Brésil, là où d'anciens nazis ont des activités suspectes. Dès ma première rencontre avec Notorious, il a été l'un de mes Hitchcock (et film par la même occasion) favoris, un exquis... Lire la critique de Les Enchaînés

26 5
Avatar Docteur_Jivago
9
Docteur_Jivago ·

Critique de Les Enchaînés par PiotrAakoun

Film-charnière d'Hitchcock : tout y est, mais rien ne me semble encore totalement abouti ... le mélange espionnage/passion amoureuse ne m'a pas totalement convaincu, on passe trop systématiquement de l'un à l'autre ... j'ai l'impression qu'Hitchcock n'a pas su choisir entre les deux et finalement affadi les deux aspects. L'intrigue est construite d'une manière trop linéaire par rapport à ses... Lire la critique de Les Enchaînés

15 11
Avatar PiotrAakoun
7
PiotrAakoun ·

Chronique d'un enchaînement à double sens (annoncé?)

Ce film peut être moins connu d'Hitchock n'en est pas moins un de ces films que l'on pourrait qualifier de notorious, selon ce titre en VO (avec raison, en outre !!) et il porte encore mieux son titre VF : les enchaînés. Car ce film est vraiment la chronique d'un enchaînement et à double sens (annoncé?), ce qui est tout le génie de cet excellent réalisateur. Il pourrait, en effet,... Lire la critique de Les Enchaînés

14 10
Avatar Louve d'Avalon
10
Louve d'Avalon ·

Qui trop embrasse...

"Les enchainés" est sans doute dans la forme, l'un des films les plus épurés d'Hitchock. Une oeuvre tout entière centrée sur la double intrigue initiée dès les premières scènes. Un procès par lequel un espion allemand est condamné pour avoir trahi son pays, est suivi presque immédiatement d'une soirée au domicile de la fille de l'espion -très belle bien évidemment- qui rencontre un... Lire l'avis à propos de Les Enchaînés

12 2
Avatar Yoshii
9
Yoshii ·

Alicia au pays où les mères veillent

On le sait bien, ce sont leurs failles affichées qui font des héros hitchcockiens des personnages éminemment remarquables. Désespérément humains, horriblement imparfaits, ils sont aussi bien les victimes toutes trouvées à l'injustice que les candidats privilégiés à notre empathie. C'est parce qu'ils nous ressemblent quelque part que nous tremblons ou frissonnons pour eux, c'est parce qu'ils... Lire la critique de Les Enchaînés

13 8
Avatar Kalopani
8
Kalopani ·

enchaîné emballé livré terminé

NB. Ce qui suit dévoile des moments-clés de l'intrigue. Ouais, non, dévoile l'intrigue, en fait. Rétrospectivement je retiens de ce film son extrème linéarité, une fois les personnages campés (et superbement campés): lui, à peu près amoureux d'elle, l'utilise, elle, sa beauté, sa débauche (elle boit de l'alcool hors des repas) et sa filiation, pour espionner les anciens petits camarades de son... Lire l'avis à propos de Les Enchaînés

20 3
Avatar Bestiol
6
Bestiol ·

Critique de Les Enchaînés par limma

Alfred Hitchcock rappelle à ses grands moments et à ses rôles forts féminins qui s'éloignent de l'habituel. Ni cruche, ni grande gueule, sans une once de misogynie, par ailleurs. Fabuleux. Une jeune femme, fille d'un espion nazi qui s'est suicidé, quitte Miami par amour et servira son pays d'accueil tout en s'émancipant de l'emprise de son père et d'une vie sans attache. Tout... Lire l'avis à propos de Les Enchaînés

13 5
Avatar limma
8
limma ·

Critique de Les Enchaînés par abarguillet

"Les Enchaînés" ( Notorious ), qui datent de 1946, se situent au milieu de la carrière cinématographique d'Alfred Hitchcock qui la débuta en 1922 avec un film resté inachevé " Number Thirteen" et la termina en 1976 avec "Complot de famille". Ce long métrage a énormément compté pour le metteur en scène qui s'y référait souvent lorsqu'il commençait un nouveau film. Il disait que sa réussite devait... Lire l'avis à propos de Les Enchaînés

7
Avatar abarguillet
10
abarguillet ·