Affiche Les Enchaînés

Critiques de Les Enchaînés

Film de (1946)

Champagne pour les espions....!

En 1946,Alicia(Ingrid Bergman) mène une vie de dépravée suite à la condamnation de son père qui est un espion nazi.Lors d'une soirée elle rencontre un jeune homme nommé Devlin(Cary Grant) qui lui fait la cour.Son but:la recruter pour infiltrer un groupe d'anciens nazis qui étaient amis avec son père... "Les enchaînés" est un film sorti en 1945 soit la fin de la guerre.Et c'est sans doute un... Lire l'avis à propos de Les Enchaînés

10 3
Avatar cinemusic
10
cinemusic ·

Critique de Les Enchaînés par raisin_ver

Conflit d'idéologie traduit en conflit d'amour, Les enchaînés est un magnifique film d'espionnage à l'interprétation parfaite de ses trois acteurs principaux, Cary Grant, Ingrid Bergman et Claude Rains, Louis Calhern y est également excellent. La tension s'installe progressivement avec la maîtrise habituelle du brillant réalisateur anglais, au point que la dernière partie est un odieux piège... Lire l'avis à propos de Les Enchaînés

41
Avatar raisin_ver
9
raisin_ver ·

Le silence, l'enfermement et le poison liquide.

Un bien beau film sur le silence, l'enfermement et le poison liquide. Le début est un peu incertain à mon goût. Ingrid Bergman en délurée, c'est un peu difficile à croire. Grant, tout en flegme, est assez génial. A partir du moment où leur couple ne peut plus fonctionner du fait de la couverture de l'apprentie espionne, tout devient d'une grande subtilité. On feint l'indifférence pour ne pas... Lire la critique de Les Enchaînés

20
Avatar Sergent Pepper
8
Sergent Pepper ·

L'amour à la plage

Fille d'un espion allemand condamnée à une longue peine de prison au lendemain de la Seconde Guerre mondiale, Alicia va rencontre un agent secret américain qui va lui proposer de s'infiltrer au Brésil, là où d'anciens nazis ont des activités suspectes. Dès ma première rencontre avec Notorious, il a été l'un de mes Hitchcock (et film par la même occasion) favoris, un exquis... Lire l'avis à propos de Les Enchaînés

23 2
Avatar Docteur_Jivago
9
Docteur_Jivago ·

Chronique d'un enchaînement à double sens (annoncé?)

Ce film peut être moins connu d'Hitchock n'en est pas moins un de ces films que l'on pourrait qualifier de notorious, selon ce titre en VO (avec raison, en outre !!) et il porte encore mieux son titre VF : les enchaînés. Car ce film est vraiment la chronique d'un enchaînement et à double sens (annoncé?), ce qui est tout le génie de cet excellent réalisateur. Il pourrait, en effet,... Lire la critique de Les Enchaînés

10 8
Avatar Rominette
10
Rominette ·

Critique de Les Enchaînés par PiotrAakoun

Film-charnière d'Hitchcock : tout y est, mais rien ne me semble encore totalement abouti ... le mélange espionnage/passion amoureuse ne m'a pas totalement convaincu, on passe trop systématiquement de l'un à l'autre ... j'ai l'impression qu'Hitchcock n'a pas su choisir entre les deux et finalement affadi les deux aspects. L'intrigue est construite d'une manière trop linéaire par rapport à ses... Lire la critique de Les Enchaînés

13 2
Avatar PiotrAakoun
7
PiotrAakoun ·

Qui trop embrasse...

"Les enchainés" est sans doute dans la forme, l'un des films les plus épurés d'Hitchock. Une oeuvre tout entière centrée sur la double intrigue initiée dès les premières scènes. Un procès par lequel un espion allemand est condamné pour avoir trahi son pays, est suivi presque immédiatement d'une soirée au domicile de la fille de l'espion -très belle bien évidemment- qui rencontre un... Lire l'avis à propos de Les Enchaînés

10 2
Avatar Yoshii
9
Yoshii ·

Alicia au pays où les mères veillent

On le sait bien, ce sont leurs failles affichées qui font des héros hitchcockiens des personnages éminemment remarquables. Désespérément humains, horriblement imparfaits, ils sont aussi bien les victimes toutes trouvées à l'injustice que les candidats privilégiés à notre empathie. C'est parce qu'ils nous ressemblent quelque part que nous tremblons ou frissonnons pour eux, c'est parce qu'ils... Lire la critique de Les Enchaînés

10 8
Avatar Kalopani
8
Kalopani ·

enchaîné emballé livré terminé

NB. Ce qui suit dévoile des moments-clés de l'intrigue. Ouais, non, dévoile l'intrigue, en fait. Rétrospectivement je retiens de ce film son extrème linéarité, une fois les personnages campés (et superbement campés): lui, à peu près amoureux d'elle, l'utilise, elle, sa beauté, sa débauche (elle boit de l'alcool hors des repas) et sa filiation, pour espionner les anciens petits camarades de son... Lire la critique de Les Enchaînés

20 3
Avatar Bestiol
6
Bestiol ·

Critique de Les Enchaînés par Alligator

oct 2010: Un Hitchcock que je n'avais pas vu depuis fort longtemps. Tant et si bien que j'en étais proche de l'oubli. Aussi le plaisir de renouer avec cette histoire, ces deux merveilleux comédiens et cette sensualité du cinéma hitchcockien a-t-il été très puissamment ressenti. Si la copie avait été plus propre, j'aurais pu avoir un orgasme. En redécouvrant cette perle, je ne cesse d'être... Lire la critique de Les Enchaînés

4
Avatar Alligator
9
Alligator ·