On est pas au niveau de "Your Name". Un excellent film mais un peu moins marquant qu'avant.

Avis sur Les Enfants du temps

Avatar FloYuki
Critique publiée par le

Critique audio: https://youtu.be/AlpkRDi5Yk8

Avant de commencer, je tiens à vous informer tout de suite, mon but n'est pas de comparer ce long-métrage avec Your Name (même si j'adore ce film) et je ne m'attendais pas à un long-métrage aussi somptueux que celui-ci, donc c'est normal que je ne sois pas aussi strict que beaucoup de mes collègues. Enfin, ayant adoré Your Name, j'ai eu envie de découvrir ce nouveau long-métrage de Makoto Shinkai. Ayant l'occasion de le voir dans un cinéma de ma ville, je n'allais pas me gêner pour y aller le jour de sa sortie. Et bien, je pense qu'on tient encore un excellent long-métrage de la part de Makoto Shinkai, même si ça reste en-dessous de Your Name pour moi.

+ Positif

Personnages: Hodaka (Gabriel Bismuth-Bienaimé) est un jeune adolescent qui a fugué de chez ses parents et de son île afin de vivre une nouvelle vie paisible à Tokyo. Quand on sait qu'il n'avait rien qui ne l'attachait réellement à l'île, c'est normal de partir ailleurs. Après, il est vrai que ça peut sembler débile de sa part mais, c'est un adolescent et les adolescents ont tendance à faire beaucoup de bêtises. La différence est qu'Hodaka est prêt à franchir plus de limites que d'autres, rien de plus. Personnellement, je l'ai bien aimé au fur et à mesure de son développement.
Hina (Maryne Bertiaux) est une adolescente qui cherche du travail afin de gagner de l'argent et subvenir aux besoins de son petit frère. C'est une fille attachante qui fait de son mieux pour que son petit frère se sente bien dans la vie. De plus, on la comprend quand on se met à sa place, qui ne chercherait pas un travail pour gagner de l'argent et s'occuper de d'un membre de sa famille ? Bref, c'est un personnage très attachant et admirable qu'on a devant nous, surtout quand on sait jusqu'où elle était prête à aller.
Keisuke (Jerôme Pauwels) est le patron d'Hodaka et c'est un père qui fait de son mieux pour passer du temps avec sa fille malgré que la pluie l'en empêche. C'est un père affectueux qui fait de son mieux pour être présent pour sa fille, tout en sachant aider Hodaka lorsqu'il a besoin d'aide. Après, on comprend sa situation et ses choix en se mettant à sa place. Sinon, il peut sembler assez dur comme boss mais il sait s'occuper des enfants quand on le voit avec Hodaka.
Natsuni (Zina Khakhoulia) est une jeune femme qui cherche à trouver un meilleur travail que celle de reporter. Elle a une personnalité unique mais on sent que ça aide malgré son manque de manière. En tout cas, c'est un personnage qui sait être drôle et aider Hodaka quand il a besoin d'aide.
Nagi (Mathieu Dupire) est le petit frère d'Hina, il n'est là que pour motiver Hina a trouver un boulot et de l'argent, ce qui suffit amplement pour justifier sa présence. C'est un tombeur avec les filles de son âge mais c'est aussi un garçon plus intelligent qu'on ne pourrait le croire.

Introduction: Le long-métrage démarre par Hina qui se trouve à l'hôpital avec une femme allongée (sûrement une de ses proches) et qui se rend au sanctuaire qu'elle a aperçu afin de prier les dieux, ce qui a créé un chamboulement pour Tokyo. C'est une introduction intéressante qui donne envie d'en savoir plus sur la suite de l'histoire, y compris sur la personne à qui appartient cette voix-off.

Histoire: Hodaka est arrivé à Tokyo il y a peu afin de vivre une nouvelle vie loin de sa terre natale. Durant son périple, il rencontre Hina qui possède le pouvoir de changer la pluie en soleil. Ensemble, ils vont montrer une entreprise pour changer le temps afin de gagner de l'argent et vivre une belle vie. C'est une histoire intéressante à suivre pour nos personnages et pour l'évolution de la situation.

VF: Et bien, j'avais un peu peur de la VF mais elle se débrouille à merveille. En effet, les différentes voix sont adaptées aux personnages et les comédiens et comédiennes de doublage s'en sortent très bien dans le doublage de leurs personnages. Bref, le doublage est de très bonne qualité ici.

Mise en scène: Rien à dire, elle est toujours aussi bien travaillée. Non seulement elle arrive à nous faire comprendre tout ce qui se passe sans qu'on ait besoin de dialogue, mais elle arrive aussi à renforcer la plupart des situations qui ont lieu. Bref, la mise en scène est très efficace ici.

Caméo: Alors là, tu as réussi à me surprendre Makoto Shinkai. Je refuse de vous spoiler ce caméo mais on reconnaît bien le personnage qui fait une apparition et ça fait tellement plaisir à voir. Je vous laisse le voir par vous-même, vous devriez reconnaître cette personne facilement.

Mélange: Encore une fois la 2D et la 3D se mélangent ici et c'est toujours aussi bien géré. Sincèrement, quand on voit le mélange, on se rend compte que ce mélange fonctionne très bien. C'est un détail et ça se voit surtout dans les paysages, mais c'est réellement un très bon mélange.

Symbolisme: Je ne m'attendais à rien mais le symbolisme est très efficace ici. Ça se voit surtout avec le temps qui représente la ville de Tokyo, surtout en fonction du temps qui change. Après, ça définit la majorité de la population par le temps mais pas tout le monde.

Émotion: Je me dois d'être honnête, il y a des scènes très touchantes et elles ont réussi à me faire verser quelques larmes. Je ne dis pas qu'elles sont très marquantes mais elles réussissent à nous rendre tristes, surtout quand on se met à la place des personnages.

Animation: Elle est magnifique, toujours aussi bien travaillée qu'à son habitude et c'est toujours un régal pour les yeux. Bref, ceux qui ne sont attirés que par le visuel seront contents de voir ce long-métrage, c'est vraiment de toute beauté.

Humour: Il n'y a pas de quoi se bidonner mais c'est un humour assez sympathique qui a été fait dans ce long-métrage. J'avoue avoir souri pas mal de fois et rigoler à quelques occasions, ça fait plaisir de rigoler un peu devant ce film.

Décors: Il n'y a rien à dire, ce long-métrage est magnifique en terme de décors. Tous les décors de ce long-métrage sont travaillés et arrivent à nous définir les situations de certains personnages. Bref, les décors sont de très bonne qualité.

Relation: Quand je parle de relation, je parle surtout de celle entre nos deux personnages principaux. Elle évolue bien au fur et à mesure et chacun de nos personnages apprennent l'un de l'autre. Bref, c'est une relation qui fonctionne ici.

Construction: Comme pour Your Name, je trouve que ce long-métrage est très bien construit en terme de narration. Je ne vais pas tout vous dire mais la construction narrative est vraiment le point le plus réussi de ce long-métrage.

Univers: Il est très intéressant cet univers. Que ce soit la ville de Tokyo ou ses phénomènes météorologique, je trouve que cela créait un univers très intéressant à suivre. C'est un détail mais du moment que ça fonctionne, c'est le principal.

Paysages: Évidemment, qui dit de beaux décors et une belle animation dit de magnifiques paysages à observer. On pourrait en faire des cartes postales tellement ils sont sublimes. Encore une fois, c'est un régal visuel ce film.

Évolution: Nos personnages ont, pour la plupart, une évolution intéressante par rapport à la situation et aux événements qui ont lieu. C'est surtout le cas pour Hodaka qui a tiré le plus de leçons possibles de tout ce qui s'est passé.

Musiques: De ce coté là, les musiques sont magnifiques. Quelle que soit la musique qu'on entend, ça reste un régal pour les oreilles. De plus, les musiques s'adaptent bien en fonction de ce qui se passe à l'image.

Règles: Je vous rassure, il y a des limites aux pouvoirs d'Hina. Tout être avec des pouvoirs doit avoir ses limites et des conséquences, et c'est le cas ici. Mais nous reparlerons de tout ça dans la partie SPOIL.

Fin: Que dire sur cette fin hormis qu'elle est très belle pour nos personnages ? Après tout ce qu'ils ont traversé, on peut dire qu'ils ont mérité cette fin là. Qui sait ce qu'ils vont faire de leur vie après cette fin.

Inattendu: Alors là, il y a pas mal de choses que je n'ai pas vu venir comme le monde au dessus des nuages mais aussi par rapport à ce qui se passe quand on utilise ce genre de pouvoirs.

Révélations: Elles sont complètement inattendues et superbes. Sincèrement, je ne m'attendais pas à des révélations de ce genre, j'avoue avoir été très surpris.

Costumes: C'est un détail mais je trouve que les costumes sont sympathiques. Ils ne sont pas vraiment importants mais ils arrivent à définir nos personnages sans aucun problème.

- Négatif

Opening: J'avais déjà fait le reproche avec Your Name et ça s'est maintenu avec ce long-métrage. En effet, on a encore le droit à deux espèces d'opening pendant le long-métrage. Encore une fois, je n'ai rien contre ça mais c'est le genre de chose à voir au début du long-métrage et en une fois, pas plusieurs fois quand on le souhaite. Après, j'ignore si c'est Makoto Shinkai qui adore en mettre mais ça reste un petit défaut pour moi, même si ce n'est qu'un détail.

Fondus au noir: Soyons clairs, je n'ai rien contre le fait qu'il y ait des fondus au noir mais je trouve qu'il y en a un peu trop ici. En effet, on voit un fondu au noir pour marquer la fin de chaque arc et ça fait bizarre. Les fondus au noir sont bien utilisés ici, mais ça créait quand même une petite surdose, même si c'est pour marquer la fin des actes. Après, c'est un détail mais c'est un détail qui m'a un peu perturbé.

Placement de produits: Soyons clairs, je n'ai rien contre le fait de voir quelques placements de produites, mais ils auraient pu le faire de manière un peu plus discrète/ Ici, certains placements de produits sont beaucoup trop évidents, comme le burger offert à Oduka, on a tous capté que ça venait de McDo. Enfin, ce n'est pas un drame mais j'aurais préféré que ce soit un peu moins voyant.

Coupure: Il y a une musique qui s'est coupée assez bizarrement. Je ne suis pas allergique à cette idée mais les coupures sont vraiment étranges. Enfin, ce n'est pas un drame pour autant vu que ça n'arrive que peu de fois.

```!!! PARTIE SPOIL !!!

Choix: Évidemment, il faut qu'on parle du choix d'Hodaka. Je pense que beaucoup de personnes vont râler de voir qu'il a préféré ramener Hina, et donc, ramener le mauvais temps, plutôt que de la laisser là-haut et garder le soleil. Oui, cet homme a provoqué l'inondation de Tokyo pour sauver la femme qu'il aime, et je comprend que ça vous énerve mais j'aimerais vous poser une question. Qu'est ce que vous auriez fait si vous aviez été à sa place ? Essayez de vous mettre à sa place, vous avez une occasion de ramener votre chéri(e), saisiriez-vous l'occasion malgré que ça ne provoque une inondation qui noiera toute la ville ? Je vous laisse le choix de répondre à cette question. Certains diront que non parce qu'une vie n'en vaut pas des milliers, même si c'est une personne qu'on aime, et je le comprend. Mais maintenant, prenons le cas de Joël de The Last of Us, cet homme a préféré récupérer Ellie en qui il voyait sa fille plutôt que de la laisser mourir pour trouver un vaccin au virus des claqueurs. Personne n'a dit que tout le monde avait du cœur pour tout le monde, surtout qu'on parle d'un personnage qui répète souvent que « Tokyo est pourri ». Donc, on peut comprendre pourquoi il a fait ce choix en vérité, par amour et parce qu'il ne tient qu'à elle. Souvenez-vous d'une chose, ce n'est pas un héros que vous voyez avec lui, juste un garçon amoureux et déterminé à récupérer la seule personne qu'il aime. Après, les habitants sont très sympas d'avoir pardonné ça aussi facilement, même si ça reste de la faute d'Hodaka que Tokyo a été inondé.

Conséquences: Déjà, il faut savoir que lorsqu'Hina se sert de son pouvoir, elle permet de laisser place au soleil mais, quand le mauvais temps revient, il empire. Je trouve que c'est une belle conséquence de son pouvoir parce qu'elle ne faisait que retenir le mauvais temps et il fallait bien qu'elle ait des limites à son pouvoir. Sinon, il faut savoir qu'elle doit se sacrifier afin que le soleil reste définitivement sur Tokyo. J'avoue que je ne m'attendais pas à ça en regardant ce long-métrage, c'est un très gros prix à payer mais toute action a ses conséquences après tout. Bref, les conséquences de ses pouvoirs fonctionnent très bien ici.

Cabines: Tiens ? Qu'est ce que c'est que ces espèces de cabines qu'on peut louer afin de se doucher et profiter de l'ordinateur et de l'électricité ? En tout cas, c'était une découverte intéressante que je ne connaissais pas mais qui fonctionne bien. Personnellement, je connaissais les cabines de douche en France (qui sont sympathiques) mais je ne connaissais pas ces cabines là. J'espère que j'en verrais si je vais au Japon un jour, même si c'est un détail.

Pluie: Je ne vais pas parler de tous les détails mais ce chaton est trop mignon ! Je n'ai jamais vu un chaton aussi adorable dans un long-métrage d'animation, je voudrais avoir le même dans la vraie vie. Enfin, c'est un détail mais évitez de me mettre ce chaton sous mes yeux ou je vais devenir gaga.
```

Au final, c'est un excellent long-métrage qui nous a été proposé de la part de Makoto Shinkai, à condition de ne pas attendre un long-métrage à la hauteur de Your Name. On a une mise en scène très travaillée, une animation de toute beauté, des personnages bien développés, une relation touchante, des décors de qualité, du symbolisme efficace et une histoire très intéressante. Après, il est vrai que les espèces d'opening sont un peu gênants (car mal placés) et qu'il y a un peu trop de fondus au noir, mais ça reste un excellent long-métrage que je recommande aux fans de Makoto Shinkai. Par contre, je vous le redis, ne vous attendez pas à un long-métrage à la hauteur de Your Name, parce que c'est très difficile d'enchaîner un deuxième long-métrage au plus haut niveau quand le précédent est déjà une pépite tout en haut de la pyramide.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 529 fois
7 apprécient

FloYuki a ajouté ce film d'animation à 3 listes Les Enfants du temps

  • Sondage Films
    Cover Les meilleurs films d'animation japonais

    Les meilleurs films d'animation japonais

    Avec : Les Enfants loups, Ame & Yuki, Your Name., Le Garçon et la Bête, Akira,

  • Films
    Affiche Les Enfants du temps

    Top 2020 (non officiel)

    Préparons ce petit top des long-métrages que j'ai préféré en 2020. Il se remplira au fur et à mesure des films que j'aurais vu...

  • Films
    Affiche Birds of Prey (et la fantabuleuse histoire de Harley Quinn)

    Attentes pour 2020

    Voici ma liste d'attente pour l'année 2020. Il y a des films que je tiens absolument à voir cette année là, je n'en raterais pas...

Autres actions de FloYuki Les Enfants du temps