Mais où est ma Rose

Avis sur Les Enquêtes du département V : Délivrance

Avatar Mysterfool
Critique publiée par le

Toujours parfait, une atmosphère très lourde : on touche aux enfants. Le pire c’est que le tueur, que l’on connait dès le début et qui a la beauté du diable est lui-même un enfant martyrisé que l’on plaint ! Carl Mørck est de plus en plus désespéré et se trouve confronté à la question Dieu existe-t-il, lui qui ne croit en rien ! Réponse à voir dans le film, réponse personnelle de Carl évidement et pas la réponse universelle. Heureusement Assad est là pour jouer les mères poules avec notre policier déprimé. Rose est dans cet épisode un peu trop en arrière c’est dommage !

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 105 fois
Aucun vote pour le moment

Autres actions de Mysterfool Les Enquêtes du département V : Délivrance