Poésie du coeur

Avis sur Les Étoiles restantes

Avatar Xavier DC
Critique publiée par le

Critique+images Les étoiles restantes est à mes yeux un OVNI dans le cinéma français d’aujourd’hui. Un cinéma qui se recycle avec ses comédies dont on ne voit plus la fin et dont on se lasse éperdument. Evidemment chaque année sort de rares exceptions qui viennent contredire mon propos. Des réalisateurs tels que Quentin Dupieux ( Réalité, Rubber) qui à chaque fois pour ne citer que lui nous embarque dans un autre univers. Les étoiles restantes c’est typiquement le film que j’aurai aimé réalisé. Typiquement le cinéma français vers lequel je cherche à me diriger.

C’est au niveau du ton décalé du film par le biais de ses personnages que celui ci a pour moi, tout son charme. C’est cet univers que j’aime également quand j’écris. Loic Paillard réalisateur du film déjà à l’oeuvre sur des cours métrages tels que Her name is crazy ou encore pour ne citer que lui « Et on mangera des fleurs (pieds nus sur des orties) que je vous conseille voir bien évidement. Il signe ici son 1er long métrage qu’il a lui même écrit. J’ai eu la chance de le rencontrer avec l’équipe du film, et donc pu apprendre des tas de choses sur le film. Le film dure à peu près 1H20 il a tourné ce film en deux semaines. L’écriture du scénario lui a prit 3 mois. C’est très peu de temps de tournage et d’écriture mais la qualité est là, je suis impressionné.

Ce qui m’a frappé tout au long de ce film, c’est la poésie qui s’en dégage. Que ce soit dans les dialogues, les personnages ou leurs situations, les personnages sont toujours amenés avec énormément de tendresses, de poésies. Le protagoniste principal Benoit Chauvin a des ressemblances avec Matthieu Almaric dans ses débuts sous la direction de Despechlin (comment j’ai raté ma vie sexuelle, Les fantômes d’Ismael) Je lui souhaite de réussir tout autant. Je le souhaite à tout le casting car en plus d’une histoire incroyablement bien écrit, son casting remplit de « jeunes » acteurs donnent le meilleur d’eux mêmes et s’emparent de leurs personnages. On a juste à se laisser hypnotiser par ce que l’on voit à l’écran et se laisser bercer.

Nous avons notre protagoniste principal qui se demande ou est sa place dans la société. Un autre joué par Sylvain Mossot qui cherche une méthode pour réussir sa vie, son personnage et celui de Marika Soyer qui joue la vendeuse de nuages sont certainement les deux personnages secondaires les plus perchés du film pour notre plus grand bonheur. D’ailleurs une scène les réunissant tous les deux m’a fait écrouler de rire si vous voyez le film je suis sur que vous saurez laquelle je veux parler. On a un père joué par Jean Fornerot qui stoppe sa chimiothérapie et profite du temps qui lui reste. Une jeune femme qui répare les gens joué par Camille Claris. Je l’a trouve incroyable…

» Tu sais quand on écoute la mer dans un coquillage, bah en fait, c’est notre corps qu’on entend. Alors je me dis qu’on doit pas tous entendre la même mer ».

Voilà une citation du film, un passage. Il y a une faille, une fragilité touchante chez ses personnages qui en oublie simplement de vivre. D’être heureux. J’ai été ému presque aux larmes à plusieurs reprises. Je pense que le film marche par sa simplicité, pour moi c’est une qualité. Un film qui touchera les jeunes comme les moins jeunes. Un film générationnel qui, la semaine dernière, fêtait ses 10 000 entrées il a eu le prix du jury au Champs elysées film festival 2017. 10 000 entrées pour un film de cette qualité j’trouve que c’est peu payé alors je vous invite vraiment si vous en avez l’occasion à le voir. Par rapport à un gros film, celui ci a besoin de chacun d’entre vous pour vivre. Vivre le plus longtemps possible et avoir je le souhaite, la reconnaissance qu’il mérite. Les prix qu’il a reçu le sont déjà…On y parle de la vie, la maladie, la mort, les relations dont les relations amoureuses et le sens de la vie.

Une belle réalisation, des acteurs investis, une émotion permanente. Un film fort. Un petit bijou. Je suis impatient de voir ce que feront par la suite ses acteurs, et ce réalisateur mais ce qui est sur c’est que je suivrai ça de très près! Peut être qu’un jour je travaillerai avec eux, qui sait. Ne passez pas à côté.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 786 fois
5 apprécient

Autres actions de Xavier DC Les Étoiles restantes