Un homme 100 mondes

Avis sur Les Étoiles vagabondes

Avatar Eren
Critique publiée par le

À la sortie du film, un constat : il est fortement recommandé de voir ce film avant l'écoute de l'album. C'est une histoire simple racontée très simplement, de la manière la plus naturelle qui soit. Comme le dit Nekfeu dans un titre de son nouvel album, il fait de son mieux pour être celui qu'il est vraisemblablement à l'écran, sur scène, au studio tout comme avec ses proches.

"Les Étoiles Vagabondes" est un documentaire retraçant la majeure partie de l'élaboration de son album. Les doutes, la tristesse, l'envie de se retirer de Paris et aller voir ailleurs, faire de nouvelles rencontres. Toutes les émotions qu'il a traversé, cela est mis en lumière sous nos yeux pour accompagner et justifier l'univers de ce nouveau disque. Un univers qui se veut très éclectique et très homogène puisque Nekfeu s'est rendu aux quatre coins du monde : Japon, États-Unis, Belgique... et sa terre d'origine, la Grèce.

Il est évident que ce film est d'abord et essentiellement destiné aux fans du rappeur, à ceux qui se sentent touchés par sa plume et sa personnalité. Mais certains pourraient y trouver une certaine forme de réconciliation avec Nek', en voyant sa façon de penser et son quotidien. Le jeune rappeur parisien nous invite pleinement dans son intimité, donc au-delà d'être convaincu ou pas par sa musique, n'importe quel amateur de rap devrait y trouver son compte en voyant les séances studios du fennec. On voit par exemple ses échanges avec Damso et la préparation de leur feat, donc cela va bien au-delà de la musique pure et dure, c'est toute une panoplie d'éléments qui nous permettent de "délaisser" quelques moments le "son" pour y voir tous les à-côtés artistiques.

J'ai aimé le rythme à la fois calme et serein du documentaire. J'ai aimé les couleurs, les images, qui viennent conforter l'homme dans sa volonté en tant que rappeur. J'ai aimé son naturel, ses fous rires et ses déboires avec ses potes de longue date. J'ai aimé sa bienveillance et l'auto-critique dont il fait preuve tout le long. J'ai aimé le fait qu'il ait mis en avant les compositeurs, les musiciens, les groupes de chorales, ceux et celles qui sont dans l'ombre et qui méritent tout autant de compliments quand un projet se veut réellement touchant.

J'essaye de ne pas trop parler de l'album mais du documentaire en lui-même, pour ce qu'il apporte indépendamment de l'écoute qu'on se fera des sons, même si ces derniers sont forcément liés. Durant tout le film, Nekfeu distille ses sons et nous balance des extraits qui viennent appuyer son "périple" musical. On assiste à ses excursions de jour ou de nuit en plein Japon, ou dans la faune de la Nouvelle-Orléans au milieu des crocodiles, Nekfeu nous fait partager beaucoup de ses moments et c'est très plaisant. Très intime. Très introspectif.

Pour finir, je dirai que ce nouvel album "Les Étoiles Vagabondes" va avoir une saveur très spéciale en l'écoutant. En ayant vu ce film au cinéma, cela va donner du coeur à son projet, il y a pas mal d'images qui seront rattachées aux sons désormais. On va se rappeler ce moment, cette situation et tous ces acteurs qui ont participé à tel ou tel morceau. C'est simple dit comme ça mais il fallait y penser, il fallait oser le faire, tout en restant intègre. Et c'est ça qui est fort.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 3141 fois
43 apprécient · 2 n'apprécient pas

Autres actions de Eren Les Étoiles vagabondes