Affiche Les Félins

Critiques de Les Félins

Film de (1964)

  • 1
  • 2

Félins pour l'autre

Marc Morel (Alain Delon) est un prédateur monté d'une quéquette à tête-chercheuse dont le terrain de chasse s'étend sur les territoires huppés de New-York ou la Côte d'Azur. Derrière un sourire enjôleur mais carnassier et des allures de playboy mondain, se cache un vorace sexuel, avide de chair féminine. Ce gigolo des palaces est conscient qu'aucune proie ne peut résister au magnétisme de son... Lire l'avis à propos de Les Félins

27 10
Avatar Lazein
6
Lazein ·

Éternel René Clément

Je ne me lasserai définitivement jamais de ce film , non pas pour son côté thriller hitchcockien, un brin ridicule et étiré, mais grâce à la réalisation virtuose de René Clément, d'une modernité exceptionnelle. L'élégance de cette mise en scène n'a d'égal que celle des comédiens, en particulier la sublime Jane Fonda. Lire l'avis à propos de Les Félins

13 1
Avatar takeshi29
8
takeshi29 ·

LES FELINS de René Clément

Le film commence bizarrement par cette chasse à l'homme pas très crédible. Mais une fois l'histoire ancrée dans la demeure des deux américaines, là la mayonnaise prend et prend fort. Les non-dits, les secrets, les frustrations sexuelles des femmes, et la venue d'un beau jeune homme qui ne s'en laisse pas compter, va mettre tout se beau monde sens-dessus-dessous. La musique de Lalo Schiffrin... Lire l'avis à propos de Les Félins

6 3
Avatar littlebigxav
7
littlebigxav ·

J'aime les chattes

Je m'aperçois que j'ai vu quelques films de ce réalisateur ; le nom me disait bien quelque chose mais je ne parvenais plus à me rappeler sur quels films je l'avais vu. La mise en scène est diablement dynamique ! C'est très chouette à suivre : la caméra paraît légère, ça bouge bien, le montage est rapide, le découpage pertinent. Les cadres sont bien composés. La musique est vraiment... Lire la critique de Les Félins

4
Avatar Fatpooper
7
Fatpooper ·

Critique de Les Félins par hopkins

Que René Clément soit si peu considéré, alors qu'il fut un des cinéastes français essentiels des années 40 à 60,est incompréhensible. Sa filmographie est aussi dense que variée, et "Les Félins"(1964) prouvait qu'il était particulièrement doué dans le thriller stylisé à l'américaine(à l'instar de "Plein Soleil"). Un petit truand poursuivi pour avoir séduit la maîtresse d'un gangster, se... Lire la critique de Les Félins

1 2
Avatar hopkins
7
hopkins ·

Plaisant et trouble

Cette atmosphère de Côte d’Azur huppée et assez trouble est fort bien rendue, mieux encore que dans Retour de manivelle (dont elle constituait, il est vrai, un des uniques atouts) ; la photographie d’Henri Decaë est superbe, la musique de Lalo Schifrin une remarquable réussite (le torride déshabillage de Mélinda (Jane Fonda) devant Vincent (André Oumansky), et la virtuosité de René... Lire l'avis à propos de Les Félins

3 2
Avatar Impétueux
5
Impétueux ·

Ménage à quatre en huis clos

Les Félins ajoute une pierre à l'édifice à la fois homogène et contrasté de la filmographie de René Clément : c'est un réalisateur qui peut sous certains aspects être difficile à cerner tant ses films explorent des horizons à la fois similaires dans leurs thématiques (des études de mœurs, grosso modo) et différents dans leurs approches. Dans cette logique, le trio Monsieur Ripois (1954),... Lire l'avis à propos de Les Félins

2
Avatar Morrinson
6
Morrinson ·

Critique de Les Félins par AMCHI

Ce suspense aurait du s'intituler Les Félines car ce sont les femmes qui mènent le jeu, les hommes se font manipuler par leur griffe. Actrices charmantes face au séduisant Alain Delon dans un très bon thriller au ton inquiétant avec son intrigue bien montée. Très bon film à voir. Lire la critique de Les Félins

2
Avatar AMCHI
8
AMCHI ·

Critique de Les Félins par Johannes Roger

La nouvelle vague était fascinée par le cinéma de genre et la série B américaine, hors finalement ils n’auront quasiment jamais opéré dans ce domaine. René Clément, tout comme Melville, n’hésitait pas à se coltiner ce matériau de front. « Les félins » est une de ses plus belles réussites. Film noir aux personnages forcément ambigus, dont un particulièrement séduisant joué par Jane Fonda,... Lire la critique de Les Félins

Avatar Johannes Roger
8
Johannes Roger ·

Critique de Les Félins par Broyax

C'est assez rare pour être souligné mais Delon est ici presque supportable, sans doute parce qu'il incarne un bellâtre manipulateur qui se retrouve manipulé à l'insu de son ignorance et accessoirement pourchassé pour avoir couché avec la mauvaise poule... il semble qu'il ait en effet toute la mafia amerlocaine au cul, laquelle n'hésite pas à se ramener en France avec leur grosse Cadillac... Lire l'avis à propos de Les Félins

1
Avatar Broyax
5
Broyax ·
  • 1
  • 2