Affiche Les Feux de la rampe

Critiques de Les Feux de la rampe

Film de (1952)

Pénible crépuscule du feu prodige du Cinéma

Les Feux de la rampe est certainement plus qu'un film de par ses mises en abyme et son contexte. Chaplin en avait conscience pendant la conception de ce qu'il savait être son dernier film américain. A l'époque où le cinéma balbutiait son art, Chaplin l'a d'abord accompagné puis guidé d'une main ferme, convaincue et pétrie de talents pendant plus de vingt ans. Il a donné au cinéma ses... Lire l'avis à propos de Les Feux de la rampe

5
Avatar YUKI HYÔU
5
YUKI HYÔU ·

Critique de Les Feux de la rampe par Lonewolf

Un pitch de départ basique pour une comédie dramatique finement menée par Chaplin au sommet de son art. Chaplin, à travers le personnage de Calvero, se confronte à ses propres peurs.A commencer par la plus grande peur de tous les comiques...La perte du public et du rire. Calvero n'est plus que l'ombre de lui-même, un vieillard alcoolique repensant avec nostalgie à ses jours de gloire passée.... Lire l'avis à propos de Les Feux de la rampe

4
Avatar Lonewolf
9
Lonewolf ·

Critique de Les Feux de la rampe par abarguillet

Calvero est un vieux clown solitaire. Ses spectacles n'ont plus de succès depuis longtemps, si bien qu'il ne sait plus quel sens donner à sa vie, lui qui a fait des représentations dans les plus fameuses salles du pays. Sa vie change quand il rencontre une jeune danseuse ( Claire Bloom ) qui a tenté de se suicider parce qu'elle ne peut plus danser. Il lui redonnera goût à la vie et en tombera... Lire l'avis à propos de Les Feux de la rampe

3
Avatar abarguillet
9
abarguillet ·

L'air de l'âge et la sagesse de la troupe

En 1952, Chaplin avait encore toujours été là. Les vieux cinéastes commençaient d'apparaître. Lui qui a si bien maîtrisé le muet, il a dû s'adapter au parlant, puis à la critique, puis à la guerre, ne sortant victorieux de ces affronts que pour mieux aborder la vieillesse. Il n'avait finalement que 63 ans dans Les Feux de la rampe, mais sentant bien venir des effets du temps qui dépasseraient... Lire l'avis à propos de Les Feux de la rampe

2
Avatar Eowyn Cwper
7
Eowyn Cwper ·

Critique de Les Feux de la rampe par Eric31

Les Feux de la rampe (Limelight) est le dernier film américain écrit, réalisé et mise en musique Charlie Chaplin qui met en scéne un vieil artiste de musical sur le déclin (Calvero joué par Charles Chaplin) qui aide une jeune danseuse de ballet (Thérèse Ambrouse, dite Terry jouée par la lumineuse Claire Bloom... qui a tout juste vingt ans) paralyser psychologiquement (par les jambes) à... Lire l'avis à propos de Les Feux de la rampe

2
Avatar Eric31
9
Eric31 ·

Lime heavy

Peut-être un des films les plus pesants du génie... mais il reste un des films du génie! Alors malgré les mises en abîme sur-appuyées, malgré les incroyables longueurs, malgré les symboliques bien relou,malgré les maladresses de montage, de trucage, on sera touché par des répliques magiques, un thème musical universel et indiscutable, le charme incroyable de Claire Bloom, et le... Lire la critique de Les Feux de la rampe

Avatar sonicdream
6
sonicdream ·

L'artiste fait le bilan

Quand Chaplin se livre dans un film de façon aussi évidente, c'est forcément poignant. Le cinéaste sait bien s'y prendre, la réalisation et la comédie, il connait. Alors dans ce film, on nous montre la fin de vie d'un artiste, et une relation qui va se créer entre une jeune femme qu'il a sauvé et lui. Et je trouve qu'il y a quelque chose de beau dans les discussions qu'ils... Lire l'avis à propos de Les Feux de la rampe

Avatar Guillaume L.
8
Guillaume L. ·

Tuer son double

« C’est le côté vagabond qui est en moi… » Il y aura des spoilers... mais qu’importe ! C’en est fini de Charlot, non pas à la fin des Lumières de la ville, ni à la fin du Dictateur, mais à la fin des Feux de la rampe. Le vieux clown sans succès, dépassé, soumis à la dictature du cinéma parlant, se meurt. Une réplique résonne encore, lorsqu’il retrouve la... Lire l'avis à propos de Les Feux de la rampe

Avatar Alfred_Babouche
8
Alfred_Babouche ·

Critique de Les Feux de la rampe par DanielOceanAndCo

Pour tous ceux qui comme moi adorent Charlie Chaplin, alors "Les Feux de la Rampe" est une oeuvre indispensable à découvrir. Faisant partie de ses derniers films, on y voit un Chaplin interpréter un clown vieillissant dont la carrière est loin derrière et sa relation avec une jeune et belle danseuse qu'il a sauvé d'un suicide. Un double portrait confondant de naturel et qui véhicule beaucoup... Lire l'avis à propos de Les Feux de la rampe

Avatar DanielOceanAndCo
8
DanielOceanAndCo ·

25 ans avant... Chaplin disait "Au Revoir"

1952, l'année où Charlie Chaplin dit "Au Revoir" aux Etats-Unis mais pas seulement... En regardant "Les Feux de la rampe", on peut se dire que c'est un film classique où un homme n'arrive pas à toucher le cœur d'une femme éprise d'un autre... Mais non, ici, on voit les "Au Revoir" de Chaplin au public, certes il a fait d'autres films après mais pas du même acabit Des "Au Revoir" que... Lire l'avis à propos de Les Feux de la rampe

Avatar AwesomeJonaB
8
AwesomeJonaB ·