Du rire aux larmes, ou la leçon d'un grand clown triste

Avis sur Les Feux de la rampe

Avatar cineman75
Critique publiée par le

Les feux de la rampe est un chef d'oeuvre de Charlie Chaplin
Finalement c'est souvent un euphémisme quand on parle de Monsieur Chaplin,
Les feux de la rampe est avant tout un hommage fait d'amour et de tendresse,
a celui qui fut le plus grand des grands, Charlot...
Une sorte de passation de flambeau avec un baisser de rideau inoubliable.
L'histoire se situe à Londres en 1914.
Calvero vieux clown triste et seul sauve un un jour de la mort sa voisine Terry, une jeune ballerine qui a tenté de se suicider, qui ne supporte plus de ne plus danser a cause d'une paralysie de ses jambes.…
Un histoire somme toute classique entre le désespoir et l'avenir, une histoire tout simplement bouleversante et gai à la fois.
Dans ce bijou chaplinesque, On est touché par la délicatesse et la pureté des sentiments liant Calvero à Terry et émerveillé par la présence du monstre Buster Keaton
Les feux de la rampe fait partie du panthéon de Chaplin,
Ce film m'a fait pleurer, de rire et de tristesse...
Mais pas de pathos, juste une émotion exceptionnelle, oui c'est tout cela les feux de la rampe.
Une sorte de testament de chaplin à Charlot le tout bercer par une musique qui elle aussi est rentrée au panthéon du sublime.
Les feux de la rampe est un film indispensable, obligatoire, vital quand on dit juste aimer un peu le cinéma.
Derrière son costume de Charlot, se cache une sorte de Calvero, clown triste alcoolisé, parfois pathétique mais juste génial
Éblouissant de sensibilité, de fragilité, d'espoir et d'amour, les feux de la rampe est un chef d'oeuvre mélancolique, un avant testament de Chaplin.
Juste avant de tirer définitivement le rideau
Standing ovation pour le maître...
Merci l'artiste.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 176 fois
Aucun vote pour le moment

cineman75 a ajouté ce film à 11 listes Les Feux de la rampe

Autres actions de cineman75 Les Feux de la rampe