Avis sur

Les Feux de la rampe par Gourgandine

Avatar Gourgandine
Critique publiée par le

D'abord, la musique est merveilleuse, parfaite, elle berce et cadence le film du début à la fin. Chaplin est grandiose, Claire Bloom magnifique. Les numéros de Calvero sont vraiment drôles, et nous rappellent une époque hélas révolue, des artistes qui ne feraient plus rire aujourd'hui. C'est un joli adieu au personnage de Charlot, et un début d'adieu à sa carrière, que nous offre Chaplin. L'apparition d'n autre monstre du muet, Ô grand maître Buter Keaton, est renversante : on l'entend parler, on le voit esquisser un sourire. C'est bouleversant. Leur duo comique est surprenant, on quitte ces deux grands bonhommes avec tristesse tandis qu'eux nous saluent, malgré tout, avec dignité.

L'amour humain, l'amour de la scène, l'amour de la vie, réunis dans un même film.

C'est beau, c'est beau, c'est beau...

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 458 fois
8 apprécient

Gourgandine a ajouté ce film à 1 liste Les Feux de la rampe

  • Films
    Illustration Top 10 Films

    Top 10 Films

    Avec : Les Petites Marguerites, Les Feux de la rampe, Chaque soir à neuf heures, Double Take,

Autres actions de Gourgandine Les Feux de la rampe