Coquille vide

Avis sur Les Filles du docteur March

Avatar César Defoort
Critique publiée par le

Je n'ai pas pour habitude de descendre aussi bas dans ma notation mais ce film m'a énervé. J'ai bien l'impression qu'on se fout de nous en profitant de la vague post Me Too pour maquiller un scénario médiocre avec un vernis pseudo-engagé et féministe faussement impertinent.

L'intrigue du film ne m'a pas - mais alors pas du tout - captivé. Il faudra une bonne demi-heure pour être capable d'identifier les soeurs les unes des autres tant leurs personnages sont tous superficiels. On retiendra un peu plus celle qui écrit, mais pour le reste... Le mauvais scénario nous embrouille à coup de dialogues très rapides (et souvent inutiles) pour qu'on se dise "Bon j'ai pas trop compris mais ça doit être bien". En réalité, on ne parvient pas à s'intéresser à ces personnages qui ont toutes un sourire niais et des gloussements de petites filles gâtées. Quelle empathie ai-je pour ces personnages qui n'ont aucun problème majeur à résoudre et se contentent de montrer de bons sentiments (voir la scène du don de repas aux pauvres suivie de la récompense de ces petites filles modèles). Tout est surjoué, prévisible et chaque ressort scénaristique est extrêmement voyant.

Il est bien difficile de mettre en scène une histoire inutile qui n'a rien à dire, c'est pourquoi la réalisation médiocre est masquée derrière un contraste très fort, une esthétique rétro et des costumes chatoyants. C'est joli mais ça ne dit rien.

De manière générale, le film sonne fake et appartient davantage à l'escroquerie qu'au cinéma. Les Filles du Docteur March ressemble à un cocktail vaseux entre des éléments que le public est censé aimer : une bonne dose de moralisme et de bons sentiments, 4 louches de pseudo-féminisme creux, quelques gouttes de colorant contrasté, le tout saupoudré de bois crépitant aussi chaleureux qu'une vidéo youtube de feu de cheminée.
Hélas, la recette miracle ne prend pas et le film manque cruellement d'âme.

Chose que je ne fais jamais, j'ai arrêté de regarder le film à sa moitié tant j'avais l'impression de perdre mon temps. Peut-être que la deuxième partie est meilleure. En tout cas, si vous cherchiez un film féministe et non un coup marketing, passez votre chemin. Quel gâchis !

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 228 fois
1 apprécie · 1 n'apprécie pas

Autres actions de César Defoort Les Filles du docteur March