Avis sur

Les Forbans de la nuit par Noelle Septier

Avatar Noelle Septier
Critique publiée par le

Richard Widmark (1914-2008), Golden Globes de la Meilleure Révélation pour Le Carrefour de la Mort, joue ici avec brillo le rôle d'un mégalo qui se lance dans une carrière de manager.
Jules Dassin (1911-2008), réalisateur américain qui a fait des études d'art dramatique en Europe entre 1934 et36, signe avec Les Forbans de la nuit le dernier film noir d'une trilogie avec Les Démons de la liberté (1947) et La Cité sans voiles (1948) qu'il tourne à Londres avant d'aller à Paris où il tourne Du Rififi chez les Hommes (1954).

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 235 fois
Aucun vote pour le moment

Noelle Septier a ajouté ce film à 4 listes Les Forbans de la nuit

  • Films
    Illustration N&B

    N&B

    Le technicolor a été mis au point en 1915 et est arrivé à Hollywood en 1922 (Toll of the Sea). Cette liste énumère donc les...

  • Films
    Illustration fifties

    fifties

    Avec : Donnez-lui une chance, Brigadoon, Les Conquérants de Carson City, Une fille de la province,

  • Films
    Cover Cinéma de minuit

    Cinéma de minuit

    Émission de télévision consacrée au cinéma dit « classique » (ou ciné-club) diffusée chaque dimanche sur France 3 à l'initiative...

  • Mais aussi

Autres actions de Noelle Septier Les Forbans de la nuit