Le rouge, du sang aux filtres

Avis sur Les Frissons de l'angoisse

Avatar ThierryDepinsun
Critique publiée par le

Pour son retour au Giallo, Dario Argento rétablit ses propres codes et cases à cocher pour mieux les détourner une fois son intrigue lancée. Un protagoniste venant de l’étranger, ici Marcus Daly, pianiste de jazz anglais, assiste au meurtre de Helga Ulmann, une voyante ayant prédit un assassinat quelques heures plus tôt qui s’avère être le sien. Intervenant avant l’arrivée de la police, il remarque qu’un tableau, dans une galerie intérieure de l’appartement où le meurtre s’est déroulé, a disparu. Pris en photo par Gianna, une journaliste, il se retrouve en tête des journaux comme témoin-clé, et est attaqué par le tueur à son tour. Malgré lui, et étant persuadé que ce tableau disparu, dont il se souvient de quelques détails, est l’élément phare de l’énigme, il se lance dans une enquête en compagnie de Gianna. (...)

Critique en intégralité : https://onsefaituncine.com/2021/03/22/retrospective-dario-argento-2-le-rouge-du-sang-aux-filtres/

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 8 fois
Aucun vote pour le moment

Autres actions de ThierryDepinsun Les Frissons de l'angoisse