Avis sur

Les Frissons de l'angoisse par MajorTom

Avatar MajorTom
Critique publiée par le

Je considère Profondo Rosso comme le meilleur opus d'Argento (Suspiria venant juste après). Il s'agit probablement du summum du giallo, le thriller italien. Ses qualités : une mise en scène vraiment inspirée et très esthétique, un twist final ahurissant (ce qui confirme le premier point) et un scénario extrêmement riche et fascinant (certains diront même "complexe").

On peut reprocher au film quelques longueurs dans sa version intégrale. En effet, ce montage comporte des scènes de comédie purement italiennes. Mais avec le recul, ces séquences participent grandement au charme du film et en font une œuvre indéniablement latine. De plus, elles permettent aussi de brouiller les pistes et de diluer l'histoire.

Les cinéphiles remarqueront que le film fait référence non seulement à Hitchcock (Psychose, Pas de printemps pour Marnie), à Blow Up d'Antonioni, mais aussi par moment à Fritz Lang, réalisateur pour lequel Argento n'a jamais caché son admiration. On le découvre notamment par le biais d'une scène de conférence sur la télépathie empruntée à Dr. Mabuse, le joueur bien que le film dans son ensemble se rapproche du Secret derrière la porte avec lequel il partage de nombreux thèmes et certains dialogues (dont un sur la misogynie).

Mais Profondo Rosso est avant tout un excellent thriller, loin des standards américains, avec de nombreuses scènes de meurtres frôlant le gore. Cette radicalité peut séduire ou rebuter mais quoiqu'il en soit, il reste un must pour tous les amateurs de frissons !

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 1314 fois
24 apprécient

MajorTom a ajouté ce film à 9 listes Les Frissons de l'angoisse

Autres actions de MajorTom Les Frissons de l'angoisse