Un goût de déjà vu ; mais on en redemande !

Avis sur Les Gardiens de la galaxie

Avatar Albiche
Critique publiée par le

Les Gardiens de la galaxie, comme tous les Marvel que j'ai vus jusqu'à présent, ne déroge pas à la règle que j'avais établie concernant leurs films : c'est un bon film, voire un très bon film sous certains aspects, sans être un chef d'oeuvre. Et laissez-moi vous expliquer pourquoi.

Tout d'abord, ce qui me saute aux yeux ou plutôt aux oreilles et que je classerais comme point positif évident, c'est la musique. Omniprésente tout au long du film au point d'être un élément évoqué à l'écran (elle est l'objet d'une discussion entre Peter et Gamora), elle peut être classée en deux catégories : celle qui sert d'accompagnement aux scènes d'action, somme toute très classique pour les films du genre et qui n'a pas vraiment retenu mon attention ; mais surtout la musique pop rock des seventies que le héros écoute à travers son walkman (dès l'opening scene) et qui vient à point nommé accompagner certaines scènes du film. En vrac, on peut reconnaître David Bowie, Marvin Gaye et les Jackson Five. On est donc sur du très lourd. Au passage, ma scène préférée du film est paradoxalement (car cette scène est purement anecdotique) celle du générique d'ouverture où Chris Pratt se trémousse avec aisance sur un morceau stylé. Du grand art !

L'autre aspect du film qui mérite d'être salué est sans aucun doute les effets visuels. On a là affaire à des effets spéciaux très maîtrisés, et à une production léchée. Les décors et costumes sont également très réussis. Bref, une vraie claque visuelle. J'ai beaucoup aimé les scènes (bien que peu nombreuses) se déroulant sur Xandar, la capitale de l'empire Nova, qui m'a inévitablement fait penser à la planète Coruscant dans Star Wars.

D'ailleurs, la comparaison avec Star Wars ne s'arrête pas là, et c'est le reproche qu'on pourrait faire aux Gardiens de la Galaxie : le film emprunte un peu trop à l'univers de la saga de Georges Lucas, et plus généralement aux codes de la SF. Ainsi, on ne pourra pas ne pas penser à Chewbacca en voyant Groot, les combats de vaisseaux spatiaux n'apportent rien de neuf, tout comme la cohabitation entre humains et créatures de toutes sortes, etc... On a donc une forte impression de déjà vu en regardant le film.

De même le scénario gagnerait à être peaufiné, notamment dans la deuxième partie du film. Tout tourne autour de la quête d'une orbe mystérieuse, mais ce n'est pas suffisant selon moi. Certains personnages secondaires auraient également pu être davantage travaillés. Cela ne sert à rien d'accumuler les personnages (plus de 100 acteurs au casting !) s'ils n'ont pas la profondeur requise. Je saluerais tout de même la présence de Glenn Close, qu'on a du plaisir à revoir dans un petit rôle.

Quant au gimmick de Groot ("I am Groot"), il donne lieu à des scènes plutôt drôles au début mais devient vite lassant, du moins jusqu'à la scène

où il meurt et prononce un émouvant "We are Groot" : un sacrifice qui rappelle celui d'Hodor dans Game of Thrones?).

D'ailleurs, l'humour qui plaira sans doute aux jeunes, est parfois discutable.

Malgré cela, Les Gardiens de la galaxie reste un bon film, porté par un quatuor qui fonctionne du tonnerre (Chris Pratt est excellent, le raton laveur amateur d'armes trop badass). L'ensemble est très divertissant et les deux heures passent plutôt vite. L'émotion, bien que le mot soit un peu fort, est même parfois au rendez-vous (

la scène d'ouverture où la mère du héros meurt du cancer n'a rien d'incroyable mais est réussie, tout comme celle de la mort de Groot).

Le rythme du film matérialisé par un dosage entre scènes d'action et scènes de dialogues à proprement parler lui aussi est bon.

En bref, c'est avec plaisir et curiosité que j'irai voir le deuxième volet, cette fois au cinéma et non devant mon ordinateur, lorsque celui-ci sortira l'année prochaine.

Bilan : 7/10

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 835 fois
7 apprécient

Albiche a ajouté ce film à 3 listes Les Gardiens de la galaxie

Autres actions de Albiche Les Gardiens de la galaxie