Un film Marvel drôle, entraînant, émouvant, délirant mais dont l'intrigue manque clairement d'origin

Avis sur Les Gardiens de la galaxie Vol. 2

Avatar Rémy Fiers
Critique publiée par le

Cette suite d’un succès Marvel qu’on n’avait pas vu venir commence fort ! Très fort… On y voit certainement l’un des génériques les plus réussis et fun qu’il nous ait été donné de voir depuis des lustres. Et c’est à la mascotte de la saga qu’on le doit, Baby Groot, sorte d’équivalent du Scrat de « L’Age de glace », mais également au génie du réalisateur James Gunn qui marque ce second opus des « Gardiens de la Galaxie » de son empreinte si particulière. En effet, les côtés décalé, humoristique, coloré et tendre du premier film, des qualificatifs qu’on n’attend pas forcément d’un long-métrage de science-fiction mettant en scène des super-héros, sont ici accentués encore plus. Et cela donne une teneur vraiment singulière et unique à cette saga si sympathique. Un côté jouissif et ludique vraiment à part.

Mais - et il y a un « mais » de taille - le scénario de cette séquelle en est vraiment le maillon faible. Si l’histoire commence plutôt bien, de manière rythmée et qu’on n’a pas trop de mal à entrer à nouveau dans cet univers si l’on suit tous les films Marvel, les novices risquent d’être à la peine. Et le chemin que prend l’intrigue plus les minutes passent est décevant. Le méchant principal frôle le ridicule tout comme ses motivations. On croirait tout cela écrit par un adolescent tant l’arc principal est basique et son traitement quelque peu grotesque. Quant au quart final, il verse encore une fois, à l’instar de bon nombre de productions du genre depuis quelques années, dans un trop-plein numérique imbuvable. L’intelligence de Gunn est de finalement laisser les personnages, l’humour et l’émotion prendre le pas sur le récit en lui-même pour rendre cette simili intrigue caduque.

Et là c’est effectivement le carton plein. La famille est au cœur des relations et des interactions entre le quintet de base et tous les nouveaux arrivants dans l’équipe. Ces derniers parviennent à se trouver une place sans être réduits à des silhouettes. Et même si la rengaine familiale est serinée lourdement, elle trouve preneur… Jusqu’à savoir nous émouvoir, ce qui n’est pas si courant dans les blockbusters de super-héros. Mais lorsqu’en plus des sentiments, on nous offre une énorme dose d’humour, de gags et de références qui tapent dans le mille, on ne peut que saluer la réussite détournée de cette grosse production aux effets spéciaux réussis et à la tonalité vraiment différente. Une équipe qu’on prend plaisir à suivre durant deux heures en riant, s’attachant et en se sentant un peu comme en famille, le tout sur une bande son démentielle. On prend le pari que la prochaine fois, l’histoire tiendra davantage la route !

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 183 fois
Aucun vote pour le moment

Autres actions de Rémy Fiers Les Gardiens de la galaxie Vol. 2