Vous voulez peut être que je sorte pour pousser ?

Avis sur Les Gardiens de la galaxie Vol. 2

Avatar Empereur  Palpoutine Jr.
Critique publiée par le

De mon temps, quand j’étais ado, il y avait les X-men de Bryan Singer.
Le must du must.

La saga abordait des thèmes de société universels comme le racisme, la haine de l’autre. Plus dur encore, il y avait les camps de concentration nazi à travers le personnage de Magneto.


Alors, quand le colonel William Stryker prit le contrôle de l’école de Charles Xavier pour surdoués…
Bon dieu quel pied.
L’épisode deux était encore meilleur que le premier. Ce fut un opus génial avec un bon scénario, ainsi qu’un véritable débat de fond. L’un des meilleurs Marvel. Le combat entre Lady Deathstrike et Wolverine était épique.
Il y a eu la trilogie Spiderman de Sam Raimi, qui elle aussi, était très bonne. Ainsi naquit le filon d’or Marvel.

Il y a bien entendu quelques très bons opus parmi l’abondance de ce cinéma de divertissement mis en place par Disney.

Je pense, bien sûr, au tout premier Iron Man, au 1er Captain America, ou encore à l’incroyable Hulk.

Mais entrons dans le vif du sujet : les Gardiens de la galaxie 2.

Tout n’est pas à jeter dans ce Marvel. Il dispose d’un casting trois étoiles, incluant un Kurt Russel énorme, et un Sylvester Stalone géant. Ce « All star movie » ne fait pas les choses à moitié à ce niveau. J’offre une mention spéciale pour les caméos de Stan Lee, qui m’ont bien fait rire. Les acteurs sont tous très bon dans leur rôle, on sent qu’ils se sont bien éclaté à faire ce film.

Le problème vient du scénario en lui-même : Il se concentre sur notre Peter Quinn alias Star Lord. On apprend soudainement que son papa est un « céleste », sorte de Dieu pouvant créer la vie à volonté : Algalon l'Observateur … (Pardon, ce n’est pas ça).
Ego a des milliers d’enfants à travers l’univers. Il demande à un vilain pirate de ramener sa progéniture pour savoir si l’un d’entre eux a ses gènes, afin de pouvoir poursuivre son plan. Épouvanté d’apprendre que papounet a tué sa maman, notre brave héro se révolte aussitôt.

Bref, le scénario ressemble à celui d’une querelle familiale sans buts réels, et manque cruellement de fond. Il est littéralement noyé sous une tonne de CGI de dernière génération. Les gardiens de la galaxie 2 joue la carte humoristique à fond, pourtant ça ne passe pas. Quitte à prendre le spectateur pour un idiot, allons-y à fond. Les blagues et les vannes que s’envoient nos héros frisent parfois avec le ridicule. Le film rend hommage à de nombreuses œuvres de SF (On reconnaitra facilement la scène culte du champ d’astéroïdes de l’Empire Contre-attaque).
Je m’attendais à entendre la fameuse réplique culte de Carrie Fisher « Vous voulez peut être que je sorte pour pousser ? » Mais hélas non, elle n’est même pas tombée.
Tristesse.

J’ai bien aimé les passages avec Rocket Raccoon -notamment la scène du vaisseau encerclé.

Les Gardiens de la Galaxie 2 se rattrape sur la fin avec la scène d’enterrement de Yondu Udonta , et cette fois ci, une bonne touche d’humour qui pique pas mal.

Fallait-il réellement faire une suite aux Gardiens de la Galaxie ? Comme à ces opus de Marvel qui n’ont ni queue ni tête ? Thor mérite-t-il vraiment une trilogie ? Le principal reproche que fais à Disney sur Marvel (comme à Star Wars, d’ailleurs), c’est d’exploiter leurs deux poules aux œufs d’or jusqu’à plus soif. Quitte à tuer le cinéma d’auteur, quitte à tuer le cinéma tout court. Il leur faudrait un énorme échec commercial pour qu’ils arrêtent de produire des trilogies et des spins offs de divertissement à tout va…

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 1153 fois
20 apprécient · 5 n'apprécient pas

Autres actions de Empereur Palpoutine Jr. Les Gardiens de la galaxie Vol. 2