👉 On vous partage notre 1er bilan de la nouvelle version de SensCritique.
Continuez à suivre l'avancée du site sur journal de bord.

Bouli Lanners nous revient derrière la caméra avec un stand by me made in Belgium.

Des deux films, le meilleur? Stand By Me bien sûr! pourtant , au départ, on se dit que peut être Bouli va réussir à entrer dans l'histoire.

En fait, il y a deux gros défauts au film:

Le premier, c'est l'absence d'histoire. Car que se passe t il dans le film au de là du pitch de départ? rien du tout. alors que stand by me traite du même sujet avec autant d'épuration, le film américain n'ennuie pas parcequ'il y a un objectif à atteindre. Tandis que dans l'autre métrage, plat (pays) , on attend en vain quelque chose qui n'arrive jamais. Alors si les 30 premières minutes passent parceque les dialogues sont super, les mises en situations plus que sympas et l'alchimie entre les gosses parfaite, le reste ennuie profondémment. La deuxième séquence chez la mère célibataire et sa fille trisomique renforce carrément l'idée qu'on tourne en rond (la scène horrible à regarder puisqu'elle n'ajoute rien à ce qu'il s'est passé la première fois...) Et lorsque le film finit, on est étonné. on se demande pourquoi là? pouruqoi comme ça? on ne saisit pas trop ce que zack a compris en jetant son téléphone et qu'il n'avait pas compris auparavant. en fait,, puisqu'il n'y a pas d'histoire à raconter, le film aurait pu se terminer 30 mn plus tôt (ça aurait été bien) ou 30 minutes plus tard (on a échappé au calvaire)

le deuxième problème, c'est la fascination grandissante de bouli pour ses acteurs. alors oui, ses acteurs sont vraiment parfait! ils jouent mieux que certains adultes confirmés... mais est ce une raison pour insérer de plus en plus de plans de regards qui n'apportent rien. oui ils savent fire passer une idée ou une émotion dur egard, mais bouli surenchère dans cette direction! une fois c'est bien deux fois ça confirme et puis à partir de la troisième fois, on se dit 'pourquoi bouli, pouruqoi?'

Bref un film qui, même s'il laisse unecertaine joie (j'ai bcp ri dans la salle, et pas au dépens du film.. ) il laisse aussi le terrible sentiment de longueur (1h30 qui m'ont paru être 2h!) et de vide (digne d'un court métrage). du coup je sais que plus tard, quand je voudrais me souvenir de ce film, ou en parler, je ne saurai rien dire à son sujet.. juste unfilm avec des gamins. mais aucune scène ne me viendra à l'esprit.
Fatpooper
6
Écrit par

il y a 10 ans

4 j'aime

2 commentaires

Les Géants
takeshi29
8
Les Géants

Et si "Stand by me" était belge ?

Ce qui frappe avant tout chez Bouli Lanners, c'est sa profonde générosité et la manière évidente dont celle-ci rejaillit sur son cinéma. Son évocation de l'adolescence déborde ainsi de tendresse,...

Lire la critique

il y a 10 ans

23 j'aime

12

Les Géants
Sergent_Pepper
8
Les Géants

Banned by me.

Il fallait bien que Bouli Lanners s’attaque à l’enfance : dans sa quête permanente d’authenticité chez les êtres abîmés par un monde qui les dévore, aller chercher du côté de la jeunesse tombe sous...

Lire la critique

il y a 5 ans

23 j'aime

4

Les Géants
-IgoR-
8
Les Géants

L'été dernier

On nous mâche le travail. Depuis une décennie au bas mot, le cinéma nous prend pour des légumes, des disques durs tout justes bons à engranger informations et idées préconçues, prémâchées,...

Lire la critique

il y a 8 ans

21 j'aime

8

Les 8 Salopards
Fatpooper
5

Django in White Hell

Quand je me lance dans un film de plus de 2h20 sans compter le générique de fin, je crains de subir le syndrome de Stockholm cinématographique. En effet, lorsqu'un réalisateur retient en otage son...

Lire la critique

il y a 6 ans

116 j'aime

33

Strip-Tease
Fatpooper
10
Strip-Tease

Parfois je ris, mais j'ai envie de pleurer

Quand j'étais gosse, je me souviens que je tombais souvent sur l'émission. Enfin au moins une fois par semaine. Sauf que j'étais p'tit et je m'imaginais une série de docu chiants et misérabilistes...

Lire la critique

il y a 8 ans

98 j'aime

43

Calvin et Hobbes
Fatpooper
10

Une fiction historique

J'avais beaucoup entendu parler de Calvin et Hobbes. Jusque là je m'étais refusé à acheter les albums car ceux trouvés en librairire sont franchement cher. Puis un jour, j'ai trouvé le tome 9 en...

Lire la critique

il y a 9 ans

80 j'aime

27