Une comédie énorme pour trois monstres sacrés

Avis sur Les Grands Ducs

Avatar Fleming
Critique publiée par le

J'ai souvent ri à cette farce ou pantalonnade qui, en même temps, jette un regard indulgent et tendre sur la vie des comédiens, notamment ceux ici mis en scène : trois sexagénaires en fin de carrière et même carrément "has been", prêts à tout pour décrocher un rôle et continuer de jouer (c'est à dire, pour eux, d'être). Regard tendre également sur ces minables tournées de province effectuées en car, durant lesquelles la troupe (comédiens + personnel technique et administratif) a à vivre ensemble et à se supporter vaille que vaille, durant et en dehors des représentations.
Patrice Leconte a confié les rôles de ces trois "has been" à trois gloires nationales : Philippe Noiret, Jean Rochefort et Jean-Pierre Marielle, et c'est sur leurs épaules que repose le film, même si y jouent également Catherine Jacob, Michel Blanc et Clotilde Courau (toute jeune débutante).
Les trois compères en font des kilos et même des tonnes, cabotinent ou extravaguent à qui mieux mieux, mais fonctionnant parfaitement ensemble, ils emportent quand même le morceau et nous font rire, parfois un peu malgré nous, tout au long de cette comédie sortie il y a dix-neuf ans, sous-estimée alors et qui, en prenant de l'âge, révèle ses qualités.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 364 fois
2 apprécient · 1 n'apprécie pas

Autres actions de Fleming Les Grands Ducs