Affiche Les Grands Espaces

Critiques de Les Grands Espaces

Film de (1958)

  • 1
  • 2

Ben-Hur, ma selle !

Tous ceux qui comme moi ont gardé un souvenir pénible de "Ben-Hur" ont tout intérêt à dépasser leurs préjugés pour visiter l'œuvre de ce mulhousien de naissance : William Wyler fut en effet l'un des plus grands metteurs en scène d'Hollywood, toutes périodes confondues. Sa filmo, pas toujours égale, révèle de très belles réussites, quelques chefs d'œuvre en costumes ("L'Héritière", "L'Insoumise"...... Lire la critique de Les Grands Espaces

27 3
Avatar Artobal
8
Artobal ·

"All I can say, McKay, is you take a hell of a long time to say goodbye."

William Wyler est décidément un réalisateur fort, fort talentueux. Surtout connu pour son "Ben-Hur", le natif de Mulhouse a pourtant fait mieux que cette fresque multi-oscarisée. Auteur de plus d'une trentaine de longs métrages, Wyler n'a que très peu donné dans le western, ce qui est bien dommage, parce que c'est un genre dans lequel il excelle, au point que les deux que j'ai vus de lui... Lire la critique de Les Grands Espaces

20 10
Avatar Dimitricycle
9
Dimitricycle ·

L'absurdité de la Violence

The Big Country rappelle les bons souvenirs de western à l'ancienne alors que c'était en vogue à Hollywood, avec ses thématiques tournant autour de saga familiale et de grandes propriétés, alors qu'ici William Wyler s'intéresse notamment à la venue d'un gentleman dans un monde de brutes. Le metteur en scène de Rue Sans Issue signe là un bien joli et majestueux... Lire la critique de Les Grands Espaces

16 2
Avatar Docteur_Jivago
8
Docteur_Jivago ·

Un gentleman chez les bouseux

The Big Country est un western étonnant. Pendant 2h45, William Wyler s'évertue à casser un à un les codes d'un genre jusque-là trop souvent stéréotypé. Commençons par le héros : bien loin des machos armés et mal rasés, James McKay est un gentleman. Propre, bien élevé et peu rancunier, il est vêtu d'un chapeau melon et d'un complet gris qui n'aurait pas déplu à Alfred Hitchcock. Dans une... Lire l'avis à propos de Les Grands Espaces

6 4
Avatar chtimixeur
7
chtimixeur ·

Peck, Heston, Simmons, que demander de plus ?

James McKay, ancien officier de marine rejoint sa fiancée Pat Terril et désire s'installer dans l'Ouest. À peine arrivé notre James McKay (le grand Gregory Peck) tombe dans les querelles de voisinages opposant son futur beau père, le "Major" Terril et le clan des Hannassey, moins puissants, moins riches, pas durs à cuire et rendant coup pour coup. Un seul enjeu dans ce pays désertique : l'eau,... Lire la critique de Les Grands Espaces

5
Avatar The_Dude
8
The_Dude ·

Espaces en voie de disparition

On retrouve ici l'éternel thème des grands propriétaires terriens, le drame, Sophocle, Dallas and co. Durant deux heures, le film fait preuve d'une salutaire sobriété, avant de plonger à une dernière demi-heure du terme dans l'hybris un peu fatigante et conventionnelle. La complexité du personnage principal (un type que tout le monde prend pour un pied tendre, mais qui est en fait un dur à... Lire l'avis à propos de Les Grands Espaces

5 2
Avatar Pruneau
7
Pruneau ·

"I'm not responsible for what people think, only for what I am."

Derrière ses longues 160 minutes et sa profusion de personnages secondaires, "The Big Country" dissimule une trame narrative relativement commune et à l'intérêt modéré. Les horizons immenses du continent nord-américain, les grands espaces du titre français, ne sont pas là pour être directement exploités mais pour servir de cadre à un récit assez banal : une romance traditionnelle contrariée,... Lire l'avis à propos de Les Grands Espaces

3 2
Avatar Morrinson
5
Morrinson ·

Robuste affaire !

La quasi unanimité des avis sur Les grands espaces, les points de vue qui se confortent et s’enrichissent mutuellement, conviennent de la grande qualité du film… Pour quelqu’un assez indifférent au western comme je le suis, c’est, malgré sa longueur (2h45 tout de même) une assez belle illustration du grand cinéma hollywoodien de jadis, nourri d’immensités paysagères et... Lire l'avis à propos de Les Grands Espaces

3
Avatar Impétueux
7
Impétueux ·

Lucky Luke & Read Dead

Ce film m'a fait penser à trois références que j'ai: 1: Lucky Luke: - A: Lucky Luke et les rivaux de Painful gulch, avec rivalité entre les deux familles et l'accès au point d'eau de la basse terre. - B: Lucky Luke le pied tendre, l'Anglais qui débarque. 2: Read Dead Redemption, avec le canyon ou se cache des voyous, situé entre Armadillo et le ranch Mac Farlane. Il raconte... Lire l'avis à propos de Les Grands Espaces

2
Avatar KrustyGT
7
KrustyGT ·

Critique de Les Grands Espaces par Eric31

Les Grands Espaces (The Big Country) est un vrai grand western Américain réalisé et produit par William Wyler, écrit par Robert Wilder (en format CinémaScope) sur une très belle photographie de Franz F. Planer coproduit par Gregory Peck qui interprète le brave capitaine de marine James McKay un jeune retraité désireux de s'installer dans l'Ouest pour y rejoindre sa fiancée Pat Terrill (jouée... Lire l'avis à propos de Les Grands Espaces

2 1
Avatar Eric31
8
Eric31 ·
  • 1
  • 2