Avis sur

Les Idiots par Kamila-Alice Volsteadt

Avatar Kamila-Alice Volsteadt
Critique publiée par le

C'est le meilleur film du Dogme 95 et Dogme 95 est sûrement le mouvement le plus respectable (Rien que pour son point no.10 qui consiste en cela : Le réalisateur ne doit pas être crédité au générique).

Les Idiots est sûrement le film le plus proche de moi. Je crois que je n'ai jamais autant cité un film dans ma vie et il est à l'origine de beaucoup de choses dans mes choix.
Je vois ce film comme un hommage à la performance. A priori, l'idée de performance filmée nous améne à croire à une catastrophe, à l'impossible qualité. Une performance n'est pas faite pour être filmée, se situant dans un instant, par voie de conséquence elle est ephémére et les seules traces qui subsistent se situent dans nos esprits. Hors c'est Lars Von Trier. Cruauté et grandeur se cotoient avec une violence implacable.
J'adore ce film plus que n'importe quel autre au monde. La puissance de l'Idiot. La grandeur de l'Idiot. Pas de limites. La vie. Abolir des codes qui n'ont qu'un sens civilisationnel que trés approximatif et rétrograde. Lars Von Trier, c'est aussi les meilleures fins de films. A chaque fois, ce sont des claques d'abomination qui saisissent le spectateur. Karen est un personnage absolument sublime. Parmi eux tous, elle est l'Idiote absolue, sincére. Tandis que certains s'enlisent dans un jeu pseudo-artistique qui tient plus de la folie bourgeoise (qui étrangement se disent anti-bourgeois, mais c'est juste l'ennui de leur classe qui les aménent à se réfugier dans ses opposés), Karen est l'Idiote dans toute sa simplicité, son authenticité. La fin est abominable.
Le procédé filmique est tout aussi curieux et fascinant, on reconnaît bien là les caractéristiques de Dogme 95 semblable au Festen de Vintenberg. Une espéce d'ascétisme dans la maniére de filmer pour déployer plus de folie. On attribue la vie au théâtre, aux arts scéniques mais Dogme 95 a tenté de rendre le cinéma plus vivant. Ne me contredisez pas, le cinéma n'a jamais été la vie (le montage, la post-prod, le son travaillé extérieurement aux images, on fait même jouer des acteurs séparément, pour chaque plan, comme si une parole pouvait être délivrée, extraite de son contexte espace/temps.). De facto, c'est un film pour amateur d'art scénique, d'art contemporain mais aussi d'anti-pensée. Tout cinéphile devrait détester ce film. Tout snobinard, intellectuel. Je jouis presque à imaginer ces benêts des Cahiers du Cinéma, ces facistes de la politique des auteurs s'énerver sur ce film.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 2199 fois
29 apprécient · 1 n'apprécie pas

Kamila-Alice Volsteadt a ajouté ce film à 1 liste Les Idiots

  • Films
    Illustration

    Top 10 Films

    C'est censé être un Top 10, mais bon sang, 10 ? C'est pas assez. Alors je le prolonge. J'écris en ce moment des notes...

Autres actions de Kamila-Alice Volsteadt Les Idiots