Merguez Party

Avis sur Les Idiots

Avatar AldoFdnc
Critique publiée par le

(Micro Critique Flash)

Selon Socrate & les philosophes grecs, pour atteindre l'illumination, il faut se connaître soi-même. Apparemment, pour Lars von Trier et son Dogme 2, ce processus passe par la découverte de son débile intérieur.

Parfois honteusement drôle (surtout les 45 premières minutes, comme cette scène de porte-à-porte pour vendre des décorations de Noël artisanales immondes, avec des gens qui les achètent parce qu'ils ne savent pas comment poliment refuser ), en permanence « malaisant » (on suit des gens complètement sains d'esprit qui jouent les débiles profonds pour se foutre de la gueule de parfaits inconnus), une critique de la jeunesse bourgeoise pourrie gâtée blasée qui vire (très) à gauche, du politiquement correct et de l’uniformisation des individus imposés par la société qui, dans le fond, reste plutôt pertinente (ces gens qui sortent de l'ordinaire [trisomiques, attardés mentaux, handicapés moteur, etc] que l'on a tendance à aisément occulter de son champs de vision quand on les croise dans la rue, on nous les impose ici pendant 1h40, nous sommes nous aussi en quelque sorte les victimes de cette troupe aimant profiter de ce type de faiblesse pour braver les interdits), mais le format dogme 95 (j’vous invite à aller voir sur Wikipedia les règles que doit respecter le réalisateur pour que son film soit validé) n’est clairement pas à mettre entre toute les mains ( et puis alors attention les scènes de nudité, c’est la fête à la saucisse toutes les 5mn, avec une grosse scène de partouze sortie de nulle part, pénétrations comprises, au beau milieu... )...

Personnellement, c’est pas DU TOUT ma came (ça me fait penser aux pièces de théâtre lunaires, communément appelées "performances" et évidemment aux chaînes de youtubeuses Bobo-parisiennes qui prétendent êtres des artistes contemporaines en se filmant dans des rivières pour faire l’amour à des rochers), les 45 dernières minutes assommantes n'aident pas non plus à rester sur une bonne impression... Et puis les perches dans le cadre, les faux raccords de luminosité et les avions qui passent en plein milieu d’une discussion, moi, ça me bloque un peu... Mais bon, on va dire que l’expérience « dogme 95» mérite d’être tentée une fois.

Hors catégorie et inclassable, l'oeuvre se situe dans cet espace mystérieux où les règles de la logique ne s'appliquent plus, là où le 0 et le 10/10 se rejoignent... Dégoût pour les uns, adoration pour les autres, la chose qui s'en rapproche le plus dans mon système de notation reste un 1/10 avec une recommandation.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 243 fois
1 apprécie

AldoFdnc a ajouté ce film à 13 listes Les Idiots

Autres actions de AldoFdnc Les Idiots