Cool Raoul

Avis sur Les Implacables

Avatar Pruneau
Critique publiée par le

Durant deux heures de film, Walsh balance tous les thèmes du western et même du cinéma, et il a bien poussé pour que tout rentre.

Lonesome cowboy, indiens, vaches par millier (grandes scènes, dont l'attaque contre les Sioux à coups de troupeau !), femme, cavalerie, saloon, bandits, sudistes, Mexicains, baignoire, Montana enneigé, Texas ensoleillé, enchiladas, chansons, alcool, grenouille, amour, humour, aventure, bivouac, chasse, duel, business...

Il a fait ça bien le père Raoul, ça trucule dans tous les coins. Quarante ans d'expérience à Hollywood, faut dire que ça aide.

Clark Gable, qui commence à n'être plus très frais, est pas mal (même dans les westerns il garde sa moustache, improbable, surtout quand il se rase précautionneusement au milieu de nulle part). Il est super dans les scènes avec Jane Russell. Le bougre n'a pas oublié New York-Miami, quelle répartie, ça flingue dans tous les sens !

Robert Ryan en habituel faire-valoir, bien mais pas trop. Pile-poil pour ne pas faire de l'ombre à la star masculine...

Jane Russell, ben moi j'ai jamais été fan, m'excite pas pour un sou, même pas une demi-molle, donc je passe. Ah si, y'a au moins six scènes où elle enlève (ou demande qu'on lui enlève) ses bottes, histoire de montrer ses jambes. Un vrai running gag !

Un petit mot sur le scène d'exercice de tir digne de Lucky Luke, culte !

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 936 fois
19 apprécient

Pruneau a ajouté ce film à 4 listes Les Implacables

Autres actions de Pruneau Les Implacables