Advertisement

Les Inconnus dans la maison

Avis sur Les Inconnus dans la maison

Avatar Seance-sup-0H30
Critique publiée par le

Classique du cinéma français sous l'Occupation surtout (re)connu pour son monologue final. Avant d'en arriver là, le film d'Henri Decoin est surtout une formidable adaptation de Georges Simenon par un Henri-Georges Clouzot à ses débuts qui n'a pas oublié d'être bon. Pesant, méchant, trouble, Les Inconnus dans la maison cultive un sentiment mal-aimable, où tout le monde semble avoir quelque chose à cacher (Clouzot et l'Occupation sont dans le coup), où tout se monde se regarde du coin d’œil et où au final, tout le monde est aussi coupable de le réel coupable. Un film construit en deux parties, d'abord une intrigue policière (brumeuse et complexe) puis les plaidoiries où arrive (justement) ce fameux morceau de bravoure. Car Les Inconnus dans la maison est aussi un numéro tonitruant de Raimu, dans l'un de ses plus beaux rôles. Cabot mais profond, pépère livre une sacrée prestation qui va crescendo jusqu'au monologue se terminant par un "j'ai soif" ironique. Direct sur mon podium des meilleurs films de la période "cinéma français en laisse" (je serai curieux de voir comment quelques années plus tard, Georges Lautner s'en est tiré avec le texte de Simenon).

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 190 fois
1 apprécie

Autres actions de Seance-sup-0H30 Les Inconnus dans la maison