Rentre chez toi Buddy, je travaille en solo

Avis sur Les Indestructibles 2

Avatar Colonel  Kurtz
Critique publiée par le

Les Indestructibles 2 sort 14 ans après son ainé, ce qui me rendait d'une part totalement euphorique mais d'autre part craintif.
Pour contextualiser, j'ai découvert le premier film enfant, et je me souviens l'avoir regardé de nombreuses fois à suivre étant gosse. Cet univers totalement original qui oscillait entre le futur et le XXème siècle, cette ambiance entre le film de super-héros et celui d'espionnage, sa narration très efficace, cette réalisation regorgeant d'idées, cette myriade de scènes que je considère cultes (quand flèche court sur l'eau, quand Mr Indestructible passe entre les murs de lave, etc.), ces répliques inoubliables et indénombrables :

Alors ça, c'est un truc de dingue ! "

Je ne suis pas assez fort ! / Pas assez fort…et tu crois que ça va te rendre plus fort ? / Oui ! Non ! / Ca te sert à ça ? A prouver que tu es le meilleur ? / Je ne veux pas te perdre ! Je ne peux pas…je ne peux plus…je ne suis pas assez fort…

Hin hin, pas question de sortir faire tes super cabrioles ! Ca fait déjà deux mois que nous avons prévu ce dîner ! / La nation est en danger ! / Notre soirée est en danger ! / Dis moi où est mon costume femme ! Le bonheur de l’humanité est en jeu ! / Le bonheur ? Je suis ta femme ! Tu as interêt à te contenter de ce bonheur là !

Alors oui, je suis fan et ne suis pas vraiment objectif quand je parle du 1 que je considère comme parfait, mais ce n'est que mon avis. Rien que le pitch de base totalement original m'enchante. Je pourrai en parler longtemps, mais je divague, ce qui devait n'être que quelques lignes pour montrer mon amour pour le 1 est un peu trop excessif.

Pour revenir sur le 2 car c'est sur lui que j'écris cette critique, j'ai bien aimé. Tout d'abord, je ne peux que reconnaître que Brad Bird livre un long-métrage très beau visuellement surtout au niveau des couleurs et de la lumière (les nombreuses scènes qui concernent l'hypnotiseur), les scènes d'actions sont toujours très lisibles et superbement réalisées, ensuite il faut avouer qu'on a cette ambiance film d'espion qui est encore présente (on la retrouve dans les gadgets comme la moto d'Elastigirl) même si je trouve que le côté infiltration que l'on retrouvait sur le premier opus est ici délaissé, ce que je regrette. Cependant, il y a ici un côté film noir, notamment sur le tout début du film (lorsque Tony se fait interroger), qui n'est pas de refus. Le film reste ainsi dans la lignée du premier au niveau de l'ambiance et au niveau visuel, mais on décèle une certaine évolution intéressante, notamment sur le message qui reste aussi dans la lignée du précédent mais se nuance quelque peu.

Dans cet opus, c'est Elastigirl qui reprend le travail et Mr Indestructible qui s'occupe des enfants. Nous avons donc une double trame, qui est plutôt bien gérée, car cette trame inverse les rôles assez stéréotypés de père-au travail et mère-au foyer. Cette double trame est intéressante car elle va créer une évolution de Bob qui va devoir s'occuper de Jack-Jack qui va révéler ses pouvoirs, du moins impressionnants, qui est le réel ressort comique du film et qui est bidonnant. Bob, qui est la recherche de sa gloire passée, va comprendre qu'il est aussi héroïque de sauver le monde que de bien éduquer ses enfants.

Mais, ce qui fait que je trouve ce film bien loin derrière le 1, réside tout simplement dans le fait que je considère le 1 comme parfait. Et là, j'ai l'impression qu'on a un manque d'audace, le film est assez prévisible, le méchant est moins bon et j'ai l'impression que le film n'arrive pas à faire ce que le 1 avait fait, je sais qu'un film ne naît pas culte mais qu'il le devient mais là j'ai du mal à croire que celui-ci le deviendra, les répliques et les scènes ne sont pas aussi marquantes. Même si le film est intéressant et comporte de nombreux points positifs que j'ai énumérés précédemment, pour moi il n'est qu'un bon film. Il n'arrive pas à reproduire cet aura que dégageait le premier opus. Et sérieusement, les personnages ? S'il y avait bien quelque chose que le 1 maîtrisait c'était ses personnages ! Sans parler de l'écriture de la famille indestructible qui, entre Flash qui n'a aucune évolution, Violette, Mr Indestructible, et Elastigirl qui sont au même point qu'au début du 1, et Jack-Jack qui sert uniquement de running-gag (ce qui est assez normal, je le concède), est donc bien loin d'être totalement maîtrisée. Mais les personnages secondaires ... Quelque chose que le 1 avait cerné merveilleusement (le patron de Bob, Hélène, Mirage, Syndrome, etc.), est ici ridicule. Déjà, l'homme qui emploie Elastigirl est assez vide, fade. Le méchant, je reviens dessus, n'est pas vraiment marquant. Mais le pire, ce sont les autres super-héros, qui sont sans intérêt et qui ne sont pas dignes d'un Pixar...

Pour finir, je voudrais faire un dernier point sur le VF du film. Il faut savoir que j'ai toujours vu le premier opus sous son doublage français même si je sais que le VO ne doit pas être mal, mais voilà je trouve la VF excellente. Ils ont changé quelques doubleurs pour ce second opus, ce que je trouve dommage, car ils se débrouillent bien mais sont loin des précédents.

Pour conclure, je dirais que ce film est très bon au sein de tous les films de super-héros et même tous les films d'animation que l'on voit en ce moment, mais il ne faut pas oublier qu'on a Brad Bird derrière la caméra et Pixar derrière tout ça. Je ne suis pas non plus déçu, car comment faire mieux que le 1 ? Mais voilà, ça aurait pu être bien pire et je remercie Brad Bird d'avoir pondu ce bon film, qui reste tout de même sympathique et intéressant. Mais si j'étais le premier opus, je dirais à ce second volet :

Rentre chez toi Buddy, je travaille en solo

A bon entendeur ;)

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 214 fois
4 apprécient

Colonel Kurtz a ajouté ce film d'animation à 3 listes Les Indestructibles 2

Autres actions de Colonel Kurtz Les Indestructibles 2