Du rififi à Boston

Avis sur Les Infiltrés

Avatar Ugly
Critique publiée par le

Marty ne fait pas dans l'originalité en repiquant le scénario du film hongkongais Infernal Affairs, d'autant plus qu'il développe des thématiques qu'on rencontre dans beaucoup de polars du même style (corruption, trahison, règles d'un clan mafieux, double jeu, apprentissage...), la pègre irlandaise de Boston remplaçant la mafia italienne de New York. Mais ça lui permet de montrer sa virtuosité à réaliser un film quasiment parfait dans sa forme grâce à une mise en scène tranchante et des acteurs grandioses.
A partir de ces matériaux, Scorsese brode indéniablement une intrigue psychologique basée sur le double jeu et les faux semblants avec une maestria hors-pair, en exploitant l'angoisse, la tension extrême et le suspense liés à ces 2 personnages infiltrés chacun dans un camp. Leurs destinées parallèles sont habilement entrecroisées et orchestrées par un réalisateur au mieux de sa forme, et on devine un dénouement tragique.
Au milieu de ce tourment et de cet affrontement, il y a le flic acharné qui veut faire tomber ce clan mafieux dirigé par un chef charismatique incarné par un Jack Nicholson totalement fabuleux, qui compose une figure paternelle redoutable ; on sent qu'il ne faudrait pas grand chose pour qu'il en rajoute des tonnes, mais son interprétation sait trouver le ton juste. Il est clair que le casting énorme, y compris chez les seconds rôles, confère à ce thriller palpitant et brillantissime le poids nécessaire pour en faire un grand film qui a permis enfin à Marty de décrocher l'Oscar du meilleur réalisateur.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 350 fois
27 apprécient · 2 n'apprécient pas

Ugly a ajouté ce film à 14 listes Les Infiltrés

Autres actions de Ugly Les Infiltrés