Bande-annonce
Affiche Les Jours venus...

Les Jours venus...

(2015)
12345678910
Quand ?
4.9
  1. 11
  2. 17
  3. 14
  4. 22
  5. 40
  6. 31
  7. 21
  8. 11
  9. 3
  10. 0
  • 170
  • 6
  • 131

Le film est articulé autour de dix chapitres sur les bonheurs et les aléas de la vie, le temps qui passe et les états d'âme qui nous traversent.

Casting : acteurs principauxLes Jours venus...

Casting complet du film Les Jours venus...
Match des critiques
les meilleurs avis
Les Jours venus...
VS
Goupil film Goupil en train de filmer des acteurs

Que me voilà embêté par un film que je ne saurais qualifier, ni même affirmer si je l’ai aimé (mais ça m’étonnerait quand même un peu) ou détesté (mais ça m’étonnerait quand même beaucoup). Essayons de remettre les choses à plat : donc, tout d’abord, Romain Goupil film Romain Goupil. Ce parti prit peut en excéder plus un : tout d’abord, c’est assez nombriliste, et puis, soyons franc, il ne joue quand même pas très bien (oui, mais c’est parce que c’est Romain Goupil qui fait semblant qu’il...

Critique de Les Jours venus... par Cine2909

Voilà un film très décalé de la part de notre pote Romain Goupil où fiction et réalité s’enchevêtrent. Ceci est d'autant plus vrai que Les jours venus présentent également des images très intimes du réalisateur puisque issues de vidéos provenant de son passé à Sarajevo. Ces séquences extrêmement personnels nous laissent dubitatifs car on se demande ce qu'elles peuvent apporter à l'histoire de ce film en plein montage. Il y a aussi cet humour particulier teinté d'un esprit un peu donneur de... Lire la critique de Les Jours venus...

Critiques : avis d'internautes (12)
Les Jours venus...
  • Tri :
  • recommandées
  • positives
  • négatives
  • plus récentes
Pour les accros seulement.

Je pense qu'on peut aimer. Moi, non. Le cas du soixante-huitard sur le retour, bon, pourquoi pas. mais les états d'âmes de l'age qui avance c'est sympa un peu, pour les anciens combattants mais ça ne fait pas un film. En outre, je pense qu'il faudrait que l'individu Romain prenne conscience qu'il joue vraiment comme un pied et que son phrasé est vite insupportable et sonne faux.... Lire l'avis à propos de Les Jours venus...

1
Avatar shanghai
3
shanghai ·
D'abord la politique, puis l'immobilier, enfin la prostate !

Film tendre, ironique, plein d'humour et d'autodérision sur l'approche (et l'acceptation...) de la vieillesse... On peut trouver Goupil insupportablement complaisant ou autocentré, mais tout cela est fait avec légèreté et dérision, à nous d'en tirer quelques leçons de vie... Une scène hénaurme d'enterrement de Goupil pour finir, avec tous les copains , qui commence par le Requiem de Mozart, et... Lire la critique de Les Jours venus...

Avatar guidez
7
guidez ·
La vie et la mort

Romain Goupil est une icône de 1968. Il a tracé un chemin de marginal dans le paysage du cinéma français, influencé par son histoire de leader lycéen de 68 et les conséquences de son engagement politique, qui a beaucoup évolué depuis les années soixante, des guerres de Yougoslavie au soutien à l'intervention américaine en Irak. Les Jours venus se présente comme une forme de chronique... Lire la critique de Les Jours venus...

Avatar Zitto
7
Zitto ·
Que sont les idéaux devenus...

Romain Goupil, est, depuis des années, un cinéaste en marge. Morgueux trublion de la société française depuis 68, trotskyste, il s’est quelque peu isolé dès 2003 en soutenant la guerre en Irak. Ses nombreux documentaires (« Mourir à trente ans » en tête) et les quelques fictions réalisées, révèlent un homme entier, profondément authentique et parfois un peu psychorigide. J’étais donc curieux de... Lire l'avis à propos de Les Jours venus...

3
Avatar Fritz Langueur
9
Fritz Langueur ·
Découverte
Un euphémISME non critiquABLE...

Comment porter un regard critique sur une opinion, partagée ou pas ? Romain GOUPIL offre un long métrage bien à lui, engagé, dégagé, enfermé, tentant de se structurer autour de chapitres simples et existentiels. La phénoménologie du regard, de l'esprit, le seul fait de regarder le film en modifie en effet la texture, d'où son instabilité, son ordre chaotique, son absence apparente de profondeur... Lire la critique de Les Jours venus...

Avatar Agyness-Bowie
7
Agyness-Bowie ·
Toutes les critiques du film Les Jours venus... (12)
Bande-annonce
Les Jours venus...