Affiche Les Lèvres rouges

Critiques de Les Lèvres rouges

Film de (1971)

  • 1
  • 2

Élisabeth aux mains démentes

Conte macabre déroutant, Les lèvres rouges est une belle réussite, à la fois dans sa manière d’aborder avec intelligence le thème du vampirisme mais aussi pour sa plastique soignée. Du pourpre caractérisant son titre, Harry Kumel tire des ambiances graphiques marquées par un certain paradoxe : à la sérénité qu’elles inspirent s’oppose une violence silencieuse, preuve que la mort peut... Lire la critique de Les Lèvres rouges

10 1
Avatar oso
7
oso ·

Critique de Les Lèvres rouges par Teklow13

Le film s’ouvre sur un jeune couple dans un wagon-lit. Ils viennent de se marier et se dirigent vers Ostende pour prendre le ferry et visiter la famille du marié. Mais le train a dû retard et ils sont obligés de passer la nuit dans un grand hôtel à Ostende. C’est l’hiver, l’hôtel est vide et ils sont seuls à déambuler dans les couloirs désaffectés et lugubres. Jusqu’à ce qu’une comtesse... Lire la critique de Les Lèvres rouges

10
Avatar Teklow13
7
Teklow13 ·

Seyrig, forcément Seyrig

1983 : le couple Deneuve/Bowie, lunettes noires et Saint Laurent 80’s, hantait les clubs underground new yorkais à la recherche de sang frais. Au son des guitares électriques de Bela Lugosi's dead de Bauhaus, dans une odeur presque palpable de sueur piquante, de cuir à épaulettes et de volutes incessantes de... Lire la critique de Les Lèvres rouges

7
Avatar mymp
7
mymp ·

Un Non-film

C'est peu de le dire... si Dracula se définit comme un non-mort, ni tout à fait mort, ni tout à fait vivant, Les Lèvres rouges est lui une sorte de cadavre de film ambulant. On ne va pas faire au film le procès de sa bande-son ou de sa photographie (cette dernière n'est pas si mal, d'ailleurs), il faut replacer cela dans le contexte de l'époque. Mais pour ce qui est du reste,... Lire l'avis à propos de Les Lèvres rouges

3 2
Avatar ycatlow
3
ycatlow ·

Critique de Les Lèvres rouges par ygrael

Déjà auteur de l'intriguant Malpertuis, adaptation intéressante mais bancale du chef d'œuvre de Jean Ray, Harry Kümel s'attaque ici a une grande figure du fantastique; la comtesse sanglante Erzebeth Bathory, remise au gout du jour l'année dernière par Julie Delpy dans son excellent La Comtesse. Abandonnant complétement le décorum gothique habituel du genre, sans vraiment se séparer de certains... Lire l'avis à propos de Les Lèvres rouges

3
Avatar ygrael
8
ygrael ·

Du bon fantastique à la sauce seventies

Delphine Seyrig est très troublante en Comtesse Bathory ; avec Les Lèvres rouges ne vous attendez pas un film de vampire sanglant mais à une œuvre poétique et envoûtante. Harry Kumel a su créer une belle atmosphère mystérieuse en utilisant à merveille ce grand hôtel quasiment vide hors-saison. Les lèvres rouges est presque hypnotique, un film élégant à l'érotisme soft et raffiné. Lire l'avis à propos de Les Lèvres rouges

3 2
Avatar AMCHI
7
AMCHI ·

Critique de Les Lèvres rouges par Eric31

Les Lèvres rouges est un très bon film fantastiques Franco-Belge et Allemand réalisé par Harry Kümel qui met en scéne la divine Delphine Seyrig dans le role de la comtesse Bathory une très belle et troublante femme qui Vampe un couple composé d'un Anglais, Stefan (joué par John Karlen), et d'une Suédoise, Valérie (joué par la très jolie Danielle Ouimet)... avec l'aide de sa suivante Ilona... Lire la critique de Les Lèvres rouges

2
Avatar Eric31
8
Eric31 ·

Du féminisme à travers le fantastique

Ce film, réalisé par Harry Kümel et sorti en 1971, est vraiment très bon ! C'est l'histoire d'un couple qui, dans un grand hôtel désert, se fait séduire par une bien étrange comtesse, accompagnée de sa tout aussi étrange servante. Enfin ce n'est pas n'importe quelle compresse puisqu'il s'agit d'Élisabeth Báthory. Personnellement, je ne connaissais pas vraiment ce personnage, mis-à-part... Lire l'avis à propos de Les Lèvres rouges

Avatar Shawn777
8
Shawn777 ·

Critique de Les Lèvres rouges par FrankyFockers

Un film d'épouvante culte, une relecture moderne de l'histoire sanglante de la comtesse sanglante Elizabeth Bathory, Erzebet, dans une ambiance digne du cinéma de Marguerite Duras, les grands hotels vides du Nord de l'Europe, ici Oostende, au début des années 70, avec une actrice on ne peut plus durassien, la sublime Delphine Seyrig, dans un film qui s'assume vraiment comme un film de genre,... Lire l'avis à propos de Les Lèvres rouges

Avatar FrankyFockers
7
FrankyFockers ·

Critique de Les Lèvres rouges par Ygor Parizel

Une oeuvre lente et lancinante, un scénario intéressant même si certaines scènes ne sont pas bien traitées. Atmosphère étrange et désertique (les décors et paysages ostendais vide et gris sont vraiment très beaux). Ce film est assez bien réalisé de joli mouvements de caméra et des plans recherchés. Je trouve les acteurs corrects sans plus. Lire l'avis à propos de Les Lèvres rouges

1
Avatar Ygor Parizel
7
Ygor Parizel ·
  • 1
  • 2