Affiche Les Lyonnais

Critiques de Les Lyonnais

Film de (2011)

Critique de Les Lyonnais par xophe

"Le héros tu vois il est rustre et dur, mais il est gentil quand même tu vois. Il porte une veste en cuir et il rit jamais, on a l'impression qu'il vient d'apprendre que sa grand mère vient de se faire choper dans une tournante, mais tout le temps. Et par dessus tout il a le sens de l'honneur tu vois. La loi il la respecte pas mais il a son code" STOP. Putain Olivier tu nous as déjà fait ce... Lire l'avis à propos de Les Lyonnais

9
Avatar xophe
5
xophe ·

Subir ou trahir

Continuant d'œuvrer dans un cinéma anticonformiste mais finalement très balisé, Olivier Marchal délivre un quatrième long-métrage bien plus intense et réussi que MR73 mais également encore très imparfait. Autour d'une mise en scène clinique, millimétrée, presque christique, le réalisateur français... Lire l'avis à propos de Les Lyonnais

2
Avatar MalevolentReviews
6
MalevolentReviews ·

Papy Boom !

Encore un film où le cinéma français tente de se calquer sur son homologue américain. Un truand rangé des voitures qui, rattrapé par son passé, se retrouve embarqué dans une dangereuse histoire, ça ne vous dit rien ? Mais si, expliqué comme cela, on pourrait penser à L'Impasse, ce film nous rappelle qu'en France, on ne possède pas d'équivalent de Brian DePalma ! Le problème principal, c'est que... Lire la critique de Les Lyonnais

4
Avatar SanFelice
5
SanFelice ·

N'a de Lyonnais que le nom

Olivier Marchal + Gang des Lyonnais Si on croise un des plus célèbres flics de France, reconverti dans le cinéma, avec une des plus grandes histoires du Grand Banditisme : sur papier on en a l'eau à la bouche. Encore plus avec des acteurs comme Gérard Lanvin, Tchéky Karyo, Lionnel Astier et Daniel Duval. Sur papier. Le résultat, Lyon apparaît dans 4 maigres scènes, et les seconds rôles passent... Lire l'avis à propos de Les Lyonnais

17 4
Avatar Thybalt
5
Thybalt ·

Critique de Les Lyonnais par cloneweb

Le gang des Lyonnais a vraiment existé. Dans les années 70, ils ont multiplié les braquages d'abord en Rhônes Alpes puis dans toute la France. On retiendra d'eux en particulier le braquo de l'hôtel des Postes de Strasbourg, en 1971. De ce groupe d'hommes, Olivier Marchal n'en a retenu qu'une poignée et a choisit de mettre Edmond Vidal au centre de son nouveau long métrage, basé sur les mémoires... Lire l'avis à propos de Les Lyonnais

7
Avatar cloneweb
7
cloneweb ·

LES LYONNAIS de Olivier Marchal

Si à la première vision du film j'ai été déstabilisé par les incessants va-et-vient entre les faits qui se situent de nos jours et ceux qui se situent dans les années 1970 où le gang des lyonnais menait braquage sur braquage, et se jouait de la police; une deuxième séance m'a permis de mieux profiter du film. De ses personnages et d'une histoire inspirée de faits réels mais bel et bien romancée.... Lire la critique de Les Lyonnais

5
Avatar littlebigxav
7
littlebigxav ·

Critique de Les Lyonnais par L'Homme Qui Lit

Il y a une certaine nostalgie policière, dans le cinéma d'Olivier Marchal, et c'est probablement cette nostalgie qui fait que ses films ont le succès mérité qu'on leur connaît. J'ai, de ce point de vue là, toujours songé qu'Olivier Marchal avait inspiré Richard Berry lorsqu'il dirigeait Jean Reno dans L'Immortel. Les Lyonnais, c'est une fable de plus sur ces anciens voyous et ces vieux flics... Lire la critique de Les Lyonnais

10
Avatar L'Homme Qui Lit
8
L'Homme Qui Lit ·

Critique de Les Lyonnais par dalahug

Décidément, la fascination d'Olivier Marchal pour les truands me fatigue. Ce coté, "c'était mieux avant" (les flics, les voyous) fini par donner la sensation qu'il fait toujours le même film. ça tue, ça torture à tous les étages et ce soi-disant code d'honneur dont O.Marchal nous rebat les oreilles est tellement ridicule au regard des actes commis... C'est à peine s'il se fend d'un personnage... Lire la critique de Les Lyonnais

4
Avatar dalahug
3
dalahug ·

Braquo Fan-Service

Olivier Marchal nous revient ici avec une fresque un peu plus ambitieuse que ses précédentes réalisations. Ici il est question de retracer le parcours de deux notables truands, avec leurs codes de la famille à l'ancienne, honneur et sacrifice. On a parfois l'impression d'être dans un super épisode de Braquo, jusque dans la distribution et les tics scénaristiques. Le vrai point gênant ici,... Lire la critique de Les Lyonnais

4
Avatar Wake_Up_Donnie
5
Wake_Up_Donnie ·

Trailer.

Délaissant la noirceur excessive de "MR 73", Olivier Marchal s'attaque au Gang des Lyonnais, en s'inspirant librement des souvenirs d'Edmond Vidal. Le problème c'est que de la grande fresque criminelle avoisinnant les trois heures voulue par Marchal, il n'en reste qu'une petite heure et quarante minutes. On a du coup la sale impression de voir la très longue bande-annonce de ce qui aurait pu... Lire l'avis à propos de Les Lyonnais

4
Avatar Gand-Alf
4
Gand-Alf ·