Polar agricole au Québec.

Avis sur Les Mauvaises Herbes

Avatar dagrey
Critique publiée par le

Jacques, joueur invétéré, comédien de théâtre a accumulé une lourde dette auprès de Patenaude, un mafieux de Montréal. Poursuivi par ce dernier, il fuit précipitamment les lieux et se retrouve, en plein hiver, sur les terres de Simon, un agriculteur misanthrope qui cultive du cannabis dans sa grange.

"Les mauvaises herbes" est un film canadien de Louis Bélanger qui a été concouru au festival du film francophone d'Angoulême. Le film se veut à la fois "road movie", policier et comique sans exclure en creux une petite réflexion humaniste. Les protagonistes du film se rencontrent tous de façon fortuite. En effet, rien ne laissait supposer que le comédien Jacques, joueur maladif, ne rencontre Simon Bouleurice, agriculteur misanthrope qui fait pousser du cannabis à moins qu'il ne soit poursuivi par Tapenaude (Luc Picard) qui a "mis un contrat sur sa tête". Quant à Francesca, préposé à l'électricité des compteurs, elle ne pensait pas se faire kidnapper en rase campagne après avoir découvert accidentellement la combine de Simon.
Louis Bélanger parvient à rendre ses personnages attachants (à l'exception de Tapenaude) décrivant des personnages fragilisés par la vie qui font ce qu'ils peuvent pour s'en sortir. Le film se veut plutôt humaniste.

Pour autant, le film n'est pas exempt de reproches à commencer par une réalisation moyenne, une narration et un format qui traînent un peu en longueur compte tenu d'un script assez mince.

Ma note: 6/10

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 282 fois
4 apprécient

Autres actions de dagrey Les Mauvaises Herbes