Affiche Les Mines du roi Salomon

Critiques de Les Mines du roi Salomon

Film de et (1950)

L'Afrique authentique

Adapté d'un roman célèbre de H. Rider Haggard, créateur du personnage d'Allan Quatermain, ce film est la plus belle version parmi les nombreuses qui l'ont abordé, c'est le prototype des films d'aventures exotiques africains dont le catalogue est constitué d'une succession de périls, de bêtes sauvages, de pièges, du décor hostile et de tribus indigènes menaçantes qui deviendront des clichés... Lire la critique de Les Mines du roi Salomon

19 47
Avatar Ugly
10
Ugly ·

Les mines du roi Salomon (1950)

Il 'agit d'un film d'aventure tourné en couleur. Le scénario s'inspire d'un texte de la fin du 19 ème siècle plusieurs fois adapté qu cinéma. Mr Curtis est parti en Afrique à la recherche des mines de Salomon et on n'a plus de nouvelles de lui depuis plusieurs années ... Son épouse monte une expédition pour essayer de le retrouver et elle embauche Allan, un guide de chasse. Le film décrit... Lire l'avis à propos de Les Mines du roi Salomon

4 2
Avatar greenwich
6
greenwich ·

Critique de Les Mines du roi Salomon par Maqroll

Les superbes paysages africains, les animaux sauvages dans leur environnement naturel, les tribus avec leurs guerriers aux visages bariolés aux penchants cannibales et quelques aventuriers qui partent à la recherche d’un disparu et d’un hypothétique trésor… Ajoutez à cela Stewart Granger au meilleur de sa forme et aux tempes grisonnantes toujours aussi irrésistibles, accompagné de la superbe... Lire la critique de Les Mines du roi Salomon

2
Avatar Maqroll
7
Maqroll ·

Celui qui a compris les vraies motivations de Deborah Kerr gagne un Bounty

Vraiment rien de génial dans le scénario dans lequel défile à la queue leu leu tous les poncifs du genre dans un récit d'une linéarité exaspérante. (De plus celui qui a compris les vraies motivations de Deborah Kerr gagne un Bounty !). Cependant, ça se regarde sans déplaisir, les images sont belles, le duo de vedettes fonctionne bien, et puis il y a une très bonne scène de troupeaux en... Lire l'avis à propos de Les Mines du roi Salomon

Avatar estonius
6
estonius ·

Oldies but goodies

Evidemment daté, mais ce film a le charme d'un vieux bordeaux bonifié par le temps. Tout l'attrait nostalgique du cinéma américain d'aventures des années 50, avec ses codes et conventions qu'on n'utilise plus depuis belle lurette est présent dans ce beau film, idéal pour un visionnage familial (si les enfants ont moins de 12 ans...). Stewart Granger, très charismatique, n'est pas pour rien... Lire l'avis à propos de Les Mines du roi Salomon

Avatar openupandbleed
8
openupandbleed ·

Mines abandonnées?

Un film d'aventures légèrement surfait, bien loin des classiques du genre. Certes, l'ensemble se regarde sans déplaisir (magnifiques paysages africains), mais l'ensemble n'a pas vraiment de style. On ne sent pas un grand réalisateur derrière la caméra, et le manque d'intérêt général est réel, d'autant que le scénario est tout de même assez mince, et les péripéties toujours balayées toujours... Lire l'avis à propos de Les Mines du roi Salomon

1
Avatar Caine78
5
Caine78 ·

Critique de Les Mines du roi Salomon par AMCHI

Revu avec plaisir, un beau film d'aventures hollywoodien certes il a pris un coup de vieux mais le charme opère toujours, l'ensemble est désuet et manque de péripéties pourtant Les Mines du roi Salomon est agréablement divertissant mais il y a aussi le couple Kerr/Granger qui passe très bien à l'écran. Donc voici un classique du cinéma d'aventures à découvrir.... Lire l'avis à propos de Les Mines du roi Salomon

1
Avatar AMCHI
7
AMCHI ·

Critique de Les Mines du roi Salomon par Alligator

Les thématiques chères aux Tarzan de Weissmuller se retrouvent également dans ce film avec en sus le charme dévastateur du technicolor de nos papys, une Deborah Kerr impressionnante de beauté. Un grand film d'aventure! Lire l'avis à propos de Les Mines du roi Salomon

1
Avatar Alligator
7
Alligator ·

Le temps béni des colonies

Ce film est une banane entourée de superbes images. La technique est impressionnante pour l’époque. Mais alors le reste... Acteurs au fraise : on arrivera pas à me faire croire que Stewart Granger est allé plus loin que la Côte d’Azur. Les seconds rôles n’existent pas. Et la pauvre Deborah « femme objet » qui développe un mélange entre le syndrome de Stockholm et celui de la cassoss.... Lire l'avis à propos de Les Mines du roi Salomon

Avatar Gaetan Ganivet
4
Gaetan Ganivet ·