Affiche Les Misérables

Critiques de Les Misérables

Film de (2019)

Le pouls de la poudrière

Les Misérables sera très probablement présenté comme une des sensations du dernier festival de Cannes, l’une des fameuses « claques » que la Sélection nous impose chaque année. Nouveau chapitre cinématographique sur les cités, qui reviennent à intervalles réguliers pour les honneurs (La Haine, prix de la mise en scène,... Lire la critique de Les Misérables

193 10
Avatar Sergent Pepper
8
Sergent Pepper ·

Sa Majesté des microbes

De l'ouverture du film sur les Champs Elysées tout de bleu/blanc/rouge vêtus pour fêter la victoire de la France en Coupe du monde à sa fermeture dans l'escalier d'une tour de Montfermeil, Ladj Li dessine une trajectoire certes radicale mais qui pose de véritables questions : comment on en arrive là ? Qu'est ce que ça veut dire être français ? Quelle place l'état occupe-t-il dans ces... Lire l'avis à propos de Les Misérables

17 5
Avatar Théloma
7
Théloma ·

Territoires éperdus de la république

Une scène, plus que les autres, est assez parfaite et résume beaucoup des qualités du film. La chaleur écrase Montfermeil, et au pied des barres, des enfants jouent avec leurs pistolets à eau. Quand la 308 de la BAC déboule, les gamins se jettent sur la voiture et asperge les policiers en riant. Ce n'est qu'un jeu, et la frontière entre les habitants du quartier et sa police semble, au moins... Lire la critique de Les Misérables

46 23
Avatar guyness
6
guyness ·

"L'âme ne se rend pas au désespoir sans avoir épuisé toutes les illusions"*

Au sortir du visionnage des Misérables, le rapprochement avec la Haine de Kassovitz est inévitable. 25 ans déjà que Kasso dressait un état des lieux des banlieues, suivant une poignée de ses habitants dans ce qui fait leur quotidien, entre deux altercations avec une bande rivale et quelques flics... Lire l'avis à propos de Les Misérables

94 7
Avatar SmileShaw
8
SmileShaw ·

La Haine

Ce n’est que le deuxième jour du Festival de Cannes 2019. Cependant, un souffle de fraîcheur surgit précocement. Les Misérables de Ladj Ly fait l’effet d’un immense coup de boutoir aussi rare que déroutant. Dès lors, la compétition officielle, assez rapidement, commence à dévoiler son vrai visage. Durant cette journée cannoise, avec Les Misérables et Bacurau, il aura été beaucoup... Lire l'avis à propos de Les Misérables

76 1
Avatar Velvetman
7
Velvetman ·

Les mauvaises herbes

Vu en 2020 avant les Césars, mieux vaut tard... La sensation de voir un court-métrage où s'esquisse un drame entre des personnages croqués à vif et puis le récit rebondit, prend son envol, pas celui des drônes ces aigles qui chassent leurs proies, la vérité. Dans la Haine Kassovitz dressait le portrait d'individualités archétypales , de jeunes hommes dont le... Lire l'avis à propos de Les Misérables

7
Avatar PhyleasFogg
7
PhyleasFogg ·

Jusqu'ici rien ne va plus

15 juillet 2018. La France remporte la coupe du monde de football. C’est la liesse, on festoie, on parade, on s’étreint et, pour l’occasion, on ressort les beaux discours d’union populaire et de «vivre ensemble». Jusqu’ici tout va bien (si l’on omet, ce soir-là, des pillages de magasins, des policiers et gendarmes blessés, de nombreuses gardes à vue et des Lire la critique de Les Misérables

22
Avatar mymp
7
mymp ·

Comment ne pas être un pitbull quand la vie est une chienne ?

Difficile de se sentir légitime d'écrire une critique sur ce film, quand comme moi, on a vécu dans un cocon toute notre vie, si loin de toute cette violence et de cette misère humaine si bien décrite dans le métrage de Ladj Ly. Pourtant, bien que totalement déconnecté de ce milieu et n'ayant jamais habité dans les quartiers sensibles de la région parisienne, je me suis senti plus que jamais... Lire la critique de Les Misérables

49 7
Avatar Albiche
9
Albiche ·

Ni dieu, ni maître, ni homme, ni femme, ni rien... Un problème qui reste un problème !

Papillonnant en sélection officielle à Cannes en concurrençant l'immense Bong Joon-Ho, le franco-malien Ladj Ly ne pouvait passer inaperçu avec ses Misérables annonçant au regard du titre une relecture censée du roman de Hugo (1862), ainsi que auto-remake d'un court-métrage éponyme réalisé en 2017. D'ores et déjà quasi-unanimement considéré comme La Haine... Lire l'avis à propos de Les Misérables

24 14
Avatar Asћitaka
10
Asћitaka ·

La haine c'était mieux avant

"Les misérables" est certes un constat d'urgence, un geste politique important qui mène à une conclusion pessimiste et sombre, beaucoup plus qu'il y a 25ans. OK. Mais je suis désolé, ce n'est pas du grand Cinéma et le sur-buzz médiatique qui tourne autour du film est, pour moi, injustifié. À aucun moment le film n'arrive à convaincre sur son écriture ; de facilités basiques (le petit nouveau... Lire l'avis à propos de Les Misérables

100 19
Avatar guitt92
5
guitt92 ·