Supercherie misérabiliste "Française"...

Avis sur Les Misérables

Avatar theomix57
Critique publiée par le

Ce long métrage raconte l’histoire d’une bavure policière à Montfermeil (93), ville où se déroule une partie du livre de Victor Hugo ( sans doute la seule analogie avec le chef-d’œuvre...)

Bizarrement je vais commencer ma critique par la fin qui en dit extremement long sur la pensée VICTIMAIRE « des Misérables » signé Ladj Ly*, franco-malien ou plutôt malien musulman français...

En guise de conclusion du film, cette belle citation de Victor Hugo : « Mes amis, retenez ceci, il n'y a ni mauvaises herbes ni mauvais hommes. Il n'y a que des mauvais cultivateurs ». dixit

Bien sur ! bien évidemment mon cher Ladj Ly, nous sommes de mauvais cultivateurs avec vous...alors même que le bon cultivateur était le même pour des populations venant de toute l'europe, et d'ailleurs...italie / espagne / portugal / pologne / etc,etc... ) et que cela marchait magnifiquement bien ! ( dans les mêmes banlieues de Paris et d'ailleurs...) donc le probleme ne vient certainement pas de la !
La solution de "l'énigme" étant plutôt a voir du côte de populations ne souhaitant nullement s'adapter, mais qui veulent ( l'islam et les "grands" frères) que nous nous adaptions a eux et a leurs idées rétrogrades...( voiles pour les femmes par ex. )

**Pour rappel : Plus de 100 milliards d’euros dépensés en 30 ans.... incroyable non ? Tiens a propos d'argent, il est important de signaler aussi que ce long métrage a reçu une forte subvention de l'état ( la région ile de france de valerie pécresse... ) pour son financement, c est a dire l'argent du contribuable ! Voyez donc bien la complicité de l'état dans ce types de diffusions d'idées.**

Dans les années 1980, une fois la gauche au pouvoir, les plans se succèdent comme outil de communication face aux violences urbaines. Des émeutes de Vénissieux en 1981 naissent les Zones d’éducation prioritaires (ZEP). De celles de Vaulx-en-Velin en 1990 émerge le ministère de la Ville et du Droit au logement. Déjà, les violences et les dégradations sont « récompensées » par des milliards d’euros pris aux Français de souche. ( blanc je précise ! )
Cette folle mécanique s’accélère au tournant des années 2000. Le gouvernement socialiste de Lionel Jospin dépense plus de 8 milliards d’euros pour les « quartiers difficiles », tout en taxant les villes qui n’en veulent pas. C’est la loi de Solidarité et renouvellement urbain (SRU) imposant 20 % de « logements sociaux » dans les communes. Un homme finit même par synthétiser cette idéologie. Son nom : Jean-Louis Borloo.

Acheter la « paix sociale » à tout prix ! pour avoir la "tranquillité"....la pire des lâchetés.

Si les bienpensants s’acharnent depuis quarante ans à déverser de l’argent public dans les banlieues islamiques, c’est qu’ils refusent d’admettre ouvertement que le problème a dépassé l’économie et touche aux questions culturelles et cultuelles. La police, les pompiers, les médecins, les infirmieres, les facteurs y sont quotidiennement rejetés ou agressés en tant que représentant d’un pays, la France, que l’on ne reconnaît même plus.

Donc je vais m'arrêter avec l'aspect technique des chiffres !

Car comme toujours dans la propaganda gauchiste, les jeunes de banlieue sont des anges, injustement persécutés par des policiers sadiques, et racistes bien sûr ! Il leur suffit de mettre l’éclairage sur une faute particulière d’un fonctionnaire, laissant entendre qu’elle est multiple… tout en gardant soigneusement dans l’ombre les raisons qui ont provoqué l’affrontement.....................!

Je vais laisser a notre grand "timonier" le dénommé E. Macron qui a exprimé être " bouleversé" ( ah ! ah ! ah !) après avoir visionné ce film le "bon" mot de la fin, les Français vont être eux un peu plus "bouleversés" en recevant la note prochainement ( impots ), ou alors en se faisant éborgner par sa police, si ils sont des "gilets jaunes" inoffensifs...

Sans toucher d'ailleurs aux Black blocs qui font TOTALEMENT le jeu de sa politique...:)

Des scènes auraient particulierement touché "le maitre des horloges", au point d’être bouleversé par la justesse du film, et en conséquence immédiate, il aurait demandé au gouvernement d’agir pour "améliorer les conditions de vie en banlieue"! ( je parlais d'impots...)

Eh oui, vous avez bien lu : les conditions de vie en banlieue, seulement, (et vraisemblablement en banlieue parisienne) c’est-à-dire que partout ailleurs où les Français ( je parle des vrais et non des faux... ) souffrent de sa "gouvernance", ils pourront continuer totalement à se brosser...
Donc j'arrête la avec cette supercherie ou cette fumisterie plutôt...

Theomix https://tinyurl.com/w96gg7x

  • le même "tolérant" Ladj Ly ( voila la vraie face du personnage ) a qualifié Zineb el Rhazoui de connasse et Eric Zemmour de fils de pute ( dans le texte ) : au moins les choses sont-elles claires. Emmanuel M., qui manifestement ne sait pas encore dans quel cauchemar émerge Zineb el Rhazoui ( voir les insultes diverses sur son compte instagram ), va sans doute en être encore tout ému...
Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 1589 fois
29 apprécient · 40 n'apprécient pas

Autres actions de theomix57 Les Misérables