Avis sur

Les Misérables par sonicdream

Avatar sonicdream
Critique publiée par le

Il y avait tout dans les pré-supposés accompagnant ce film pour être très très méfiant avant même son visionnage: la énième hype du milieu cinématographique parisien sur la banlieue, l'aventure cannoise, le label Kourtrajmé pas toujours fournisseur d'authenticité, le précédent de "La haine" avec lequel on nous rebat les oreilles depuis trois siècles, et puis peut-être l'époque tout simplement... l'époque où le débat serein et argumenté est devenu difficile, au profit du jugement a-priori basé sur des archétypes moraux.

Et bé...malgré tout ça... il est fort Ladj Ly! Il réussit à se débarrasser de l'essentiel de ces boulets que son projet pouvait traîner, grâce à une vertu principale qui crève l'écran: l'authenticité.
Le type, manifestement, il sait de quoi il parle, et ça suffit pour calmer (presque) tout le monde, et pour être aux antipodes précisément de cet objet chic et un poil apocryphe qu'était La haine en son temps.

Même s'il existe des faiblesses de jeu, de réalisation, d'écriture, et elles sont réelles, on est porté par une oeuvre qui a à voir avec la sincérité, et, en apparence en tout cas, avec une objectivité bienvenue.

De la première séquence de liesse pendant la coupe du monde, joli court métrage qui dépose les meilleures intentions possibles pour exposer ensuite l'état des lieux sordide d'une partie de notre France actuelle, au dernier plan suspendu qui semble nous interpeller: "Et alors, on fait quoi maintenant?", tout ici tient sur le fil fragile du refus du manichéisme et de la dénonciation des manquements de chacun, de tous les côtés.

On parle d'une trilogie, l'avenir nous dira si ces intelligentes intentions seront respectées jusqu'au bout. Pourvu que oui.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 124 fois
2 apprécient

sonicdream a ajouté ce film à 1 liste Les Misérables

Autres actions de sonicdream Les Misérables