👉 20 mai : Mise à jour de notre journal de bord (qui devient hebdo)
Le bilan de la nouvelle version du site est accessible ici.

Le deuxième film de Terrence Malick est une nouvelle fois marqué par une ambiance profondément contemplative et une osmose presque hypnotique avec la nature.

Se déroulant dans les grands espaces agricoles du Texas, on suit une émouvante romance sauvage entre Richard Gere et la magnifique Brooke Adams, sous les yeux envieux et mélancoliques d'un mystérieux propriétaire terrien campé par Sam Shepard.

Et si le scénario ne décolle jamais vraiment, que l'intrigue est assez plate et que le rythme est empreint d'une certaine mollesse atone, on reste scotché devant la beauté de certains plans, devant cette espèce de communion entre la caméra et la nature (franchement ce type filme un champs de blé et des criquets comme personne).

Les acteurs et notamment Gere portent également très bien le film et la musique est une nouvelle fois excellente.

Un film beau et dépaysant à défaut d'être pleinement convaincant.

Il faudra attendre 20 ans pour retrouver le réalisateur, aux commandes, cette fois-ci, d'un pur chef d'oeuvre.

Sid_Nitrik
6
Écrit par

Cet utilisateur l'a également ajouté à sa liste Mon top des films de Terrence Malick

il y a 8 ans

1 j'aime

Les Moissons du ciel
guyness
9

Aux Malickiens Anonymes

- Bonjour, je m'appelle Guy Ness, et je suis Malickien depuis... mon dieu, 13 ans déjà. (la salle:) - Bonjour Guy Ness (Steven, parrain de Guy Ness, s'adressant à la foule:) - Notre ami Guy est avec...

Lire la critique

il y a 11 ans

124 j'aime

59

Les Moissons du ciel
Sergent_Pepper
8

Au commencement étaient les herbes

Il fut un temps, aujourd’hui reculé, où Malick racontait des histoires. Revenir aux origines de son cinéma, avant la grande ellipse de sa carrière et son retour désormais un peu trop prolifique,...

Lire la critique

il y a 6 ans

90 j'aime

8

Les Moissons du ciel
Nushku
10

East of Eden

Days of Heaven se savoure comme un poème mis en image. L'histoire est simple, certains diront simpliste, changée en cours de tournage. Elle est tout en suggestions, en non-dits et il est fréquent de...

Lire la critique

il y a 11 ans

73 j'aime

11

Le Repas des fauves
Sid_Nitrik
9

La nuit des masques...qui tombent.

Un excellent film, aujourd'hui malheureusement tombé dans l'oubli, sur la lâcheté ordinaire. Sous l'Occupation allemande, Christian-Jaque nous invite à la table d'un groupe d' « amis » dont la...

Lire la critique

il y a 7 ans

6 j'aime

1

Apportez-moi la tête de la femme-mitraillette
Sid_Nitrik
3

Moche, débile mais parfois fun.

La source des hommages Grindhouse ne semble pas encore tarie puisque de nouveaux films sortent au fur et à mesure, le plus souvent en direct DVD (et oui tout le monde n'est pas Robert Rodriguez et ne...

Lire la critique

il y a 8 ans

5 j'aime

La Grande Bouffe
Sid_Nitrik
10

Cauchemar pour anoréxiques.

« Il reste de la farce ?.... C'est la vie qui est une farce ». Le cinéma sert aussi à provoquer. Et qu'il provoque du plaisir ou du dégoût importe peu, ce sont des émotions.« La grande bouffe »,...

Lire la critique

il y a 8 ans

5 j'aime