Le premier film mettant en scène des zombies

Avis sur Les Morts-vivants

Avatar ElvireB
Critique publiée par le

Dans les années 30 le public américain, friand de pulp, aime se faire peur. Pour le satisfaire, les frères Halperin engagent Bela Lugosi, connu pour avoir immortalisé Dracula à l'écran. Ce sont les yeux de l'acteur que l'on voit reproduits sur l'affiche.

L'action se situe à Haiti alors célèbre pour ses mystères dont font état de nombreux récits de voyage dont L'ile magique. Les zombies y sont décrits comme des êtres humains vivants mais privés de leur libre arbitre et réduits en esclavage. Ainsi, les zombies (orthographe faisant référence au vaudou) de ce film n'ont rien en commun avec les zombis (orthographe faisant référence aux films de genre) de Romero. Ils ne sont pas gouvernés par la faim et passent leurs journées à travailler dans les plantations, victimes du puissant sorcier incarné par Lugosi.

Le film raconte une histoire d'amour contrariée et la quête d'un homme pour sortir sa fiancée zombifiée des griffes d'un riche propriétaire terrien et d'un affreux sorcier. Loin des codes actuels du genre, le point d'orgue du film se déroule dans un chateau dont on s'attend à voir sortir des vampires plus que des zombies.

Le film appartient au domaine public et peut être vu sur Internet Archive.

En conclusion, deux choses :
1/ Le principal intérêt de ce film est historique. Pour les fan d'horreur c'est une occasion de voir Lugosi se parodier lui-même. Pour les fans de zombis, c'est en quelque sorte revenir aux sources du mythe et découvrir des zombies vivants.
2/ par la mise en scène du travail des zombies dans les plantations et le rôle de méchant attribué à un propriétaire terrien, le zombie peut être compris comme une critique de l'esclavage qui fut pratiqué par la France à Haiti.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 94 fois
Aucun vote pour le moment

ElvireB a ajouté ce film à 1 liste Les Morts-vivants

Autres actions de ElvireB Les Morts-vivants