Rape Fear

Avis sur Les Nerfs à vif

Avatar AfroA
Critique publiée par le

S'il y a quelque chose que l'on peut espérer du remake d'un film qu'on a apprécié, c'est bien le fait de rester fidèle à celui-ci tout en se démarquant. Pas facile, c'est le moins qu'on puisse dire.
Ce remake-ci parvient exactement à reprendre les scènes-clefs de l'original tout en ayant une identité propre. On pourrait dans ce cas dire que le défi relevé avec succès mais c'est sans compter les défauts propres à cette relecture.
En effet, personne n'a dit qu'on ne pouvait se démarquer qu'en faisant mieux que son modèle et dans ce cas, certains choix sont assez désavantageux.

Disons-le, ce film est un peu trop long car trop bavard. Scorsese voulait visiblement développer un peu plus ses personnages à travers ses dialogues, intention louable mais résultat assez mitigé. Au final, l'issue du film est la même et les personnages agissent donc tous plus ou moins de la même façon. Ça ne veut pas dire que ça n'apporte rien, mais à part Cady, aucun personnage ne se trouve vraiment bonifié par ces dialogues à rallonge.
Parlons-en d'ailleurs, de ce Max Cady à la sauce De Niro, nettement plus extravagant que celui campé par Mitchum. Ce n'est pas forcement moins bien, c'est juste diffèrent et fondamentalement intéressant. Cette différence apporte toutefois autant de satisfactions que de frustrations.
Comme le film parle beaucoup, on sent son envie d’étoffer le background du personnage au maximum, quitte à en faire une sorte de savant/philosophe de comptoir (mais genre de haut niveau, qui te cite des extraits de bouquins et tout). C'est d'ailleurs drôle vu que ça colle assez peu à son look de maquereau.
C'est cette tendance à tout expliciter qui me déplaît dans ce film. Si dans l'original, Max Cady était plus taiseux et opaque, ça ne l’empêchait pas d’être inquiétant, et puis merde

Même dans l'original on avait compris les intentions de Cady, c’était implicite mais on avait compris. Pas besoin de venir avec les gros sabots (et les références catho) en criant, je vais violer ta femme et ta fille pour me venger.

Pourquoi ce désir de sur-expliciter un truc qui avait été si subtilement amené dans le film d'origine?
J'ai quand même apprécié l’interprétation de De Niro mais je regrette franchement que le film n'ait pas gardé cette qualité qu'avait son modèle.

En fait, chaque version est à l'image de son Cady, reste à savoir lequel vous préférez; par contre les deux Robert sont impeccables.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 56 fois
Aucun vote pour le moment

Autres actions de AfroA Les Nerfs à vif