Les nerfs à vif (1962)

Avis sur Les Nerfs à vif

Avatar greenwich
Critique publiée par le

Il s'agit d'un film en noir et blanc qui raconte une histoire de vengeance. Sam est avocat et 8 ans auparavant son témoignage a permis la condamnation de Cady a 8 ans de prison. Cady a ruminé sa vengeance et dès qu'il sort de prison, il harcèle Sam et sa famille, notamment sa fille Nancy. L'introduction du film est saisissante et permet de poser rapidement les personnages. Sans qu'il n'ait besoin de dire grand chose, on perçoit tout de suite la personnalité de Cady : intelligent, brutal, manipulateur, psychopathe. La police a du mal à assurer la protection de la famille de Sam oblige de faire appel à un privé. Les victimes de Cady n'osent pas témoigner contre lui. L'ambiance du film est hitchockienne avec une très forte tension. L'ambiance devient oppressante, stressante. Le noir et blanc est très contrasté notamment pendant les nombreuses scènes nocturnes. Les éclairages sont particulièrement réussis. La musique qui accompagne le film fait penser à celles qui accompagnent les films d'Hitchcock et elle contribue fortement à l'ambiance du film. L'interprétation est un point fort du film avec la confrontation de deux très grands acteurs : Gregeory Peck dans le rôle de Sam et le très impressionnant Robert Mitchum dans celui de Cody.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 305 fois
4 apprécient

greenwich a ajouté ce film à 1 liste Les Nerfs à vif

  • Films
    Illustration 1962

    1962

    Quelques films de l'année 1962

Autres actions de greenwich Les Nerfs à vif