Affiche Les Nuits fauves

Critiques de Les Nuits fauves

Film de (1992)

  • 1
  • 2

Critique de Les Nuits fauves par Jerant

On en avait récemment reparlé et j'étais curieux de revoir ce film culte des années 90 avec le recul que j'ai maintenant. Et bien, grosse déception. Ce film est toujours aussi chiant. Je ne comprends pas tous les prix reçus. Romane Borhinger est énervante au possible. Elle fait que gueuler pendant tout le film. Cyril Collard se la pète un peu. Enfin y a pas de scènes vraiment hot. Déception.... Lire l'avis à propos de Les Nuits fauves

Avatar Jerant
2
Jerant ·

Condamné amour...

LES NUITS FAUVES (Cyril Collard, FRA, 1992, 97min) : A nos amours dans les années 90, atteintes de plein fouet par le sida...Totalement investi car tiré d'un de ses romans autobiographiques, Cyril Collard imprègne avec force ce film qui est à son image, frénétique, heurté, haletant, émouvant et narcissique aussi...Il est d'un naturel confondant, tout comme la lumineuse Romane... Lire la critique de Les Nuits fauves

Avatar seb2046
7
seb2046 ·

Critique de Les Nuits fauves par WesleyBodin

"Les Nuits Fauves", un film bouleversant, passionnant, grinçant, enivrant... et plein d'autres adjectifs en -ant. Bref, une pépite du cinéma français ! Critique complète du film LES NUITS FAUVES sur La Critiquerie Lire la critique de Les Nuits fauves

Avatar WesleyBodin
9
WesleyBodin ·

Qui peut dire, exactement, qu'il sait, ce qu'est la rage ?

Il y a Jean et Laura. Ils sont différents : elle est mineure, il a 30 ans. Il est séropositif, elle est amoureuse de lui. Ils s'aiment passionnément. Elle est belle, elle crie tout le temps et est maniaque du téléphone. Il est atteint du virus du SIDA, il aime son copain Samy et il comble ses pulsions sous les ponts parisiens, avec des inconnus. Ils s'aiment envers et contre tout, mais... Lire la critique de Les Nuits fauves

1
Avatar Coline Fournier
8
Coline Fournier ·

Des traces fauves

J'ai vu Les Nuits fauves, l'année de sa sortie (en copie VHS) en 1992, je devais avoir 15 ans. "Les nuits fauves", tout le monde en parlait, le SIDA aussi. Freddy Mercury meurt du sida en 1991. Je suis de la génération qui a grandit avec ça, avec le SIDA, avec la peur du sida. Sauf qu'au début, personne n'en parlait beaucoup. Mais il y eut en France, ce film "coup de poing" chez les jeunes... Lire l'avis à propos de Les Nuits fauves

1
Avatar Alexe
6
Alexe ·

Critique de Les Nuits fauves par Le_sanskrit_tique

6-7 ? Pas facile de se décider. Ce film m'a semblé parfois très juste et parfois médiocre. Pour commencer, ce qui m'a plu ; la musique du film, les tensions, l'humanité des personnages, les questions traitées (se débattre avec ses propres pulsions et passions) Ce qui m'a déplu : la manière de filmer m'a paru inégale, entre recherche d'une esthétique crue et au contraire à d'autres moments des... Lire l'avis à propos de Les Nuits fauves

1
Avatar Le_sanskrit_tique
7
Le_sanskrit_tique ·

Critique de Les Nuits fauves par Ssl Uoj

Alors oui à l'époque ce film avait une résonance particulière pour le lycéen que j'étais, c'était... générationnel comme on dit. Puis j'ai fait l'erreur de le revoir récemment, ach, qu'est-ce que ça a pu mal vieillir. Les ficelles sont énormes et tout ça sonne bien faux ce qui est d'autant plus dommage qu'il a été certainement réalisé avec beaucoup de sincérité. Lire la critique de Les Nuits fauves

Avatar Ssl Uoj
3
Ssl Uoj ·
  • 1
  • 2