Une fresque atypique, généreuse, débordante, enflammée.

Avis sur Les Ogres

Avatar TravisBickle
Critique publiée par le

Dans le sillon de Kusturica, Renoir, Guediguian et Cassavetes. Une bourrasque, une déflagration, une tornade. Pas d’autres mots pour définir Les Ogres, cette fresque atypique, généreuse, débordante, enflammée. Et un peu agaçante, parfois, reconnaissons-le. Mais posons la question franchement : depuis combien de temps avait-on vu un film français aussi puissant et débridé ? Je ne vois pas... C’est dire la surprise que provoque ce deuxième long métrage, signé Léa Fehner, après Qu’un seul tienne et les autres suivront (2009). La surprise – ou plutôt le coup de tonnerre.
Retrouvez l'intégralité de ma critique sur Cineblogywood

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 135 fois
Aucun vote pour le moment

TravisBickle a ajouté ce film à 1 liste Les Ogres

Autres actions de TravisBickle Les Ogres