Les ogres sont très humains

Avis sur Les Ogres

Avatar flèp
Critique publiée par le

Les ogres sont des créatures monstrueuses, dévoratrices. Les ogres bouffent l'espace de leur trop-plein d'énergie et c'est fou, c'est brillant. Les ogres sont une troupe de théâtre rugissante, déchaînée qui ébranle le monde autour d'eux et la que la caméra de Léa Fehner capture de prêt bondissante, comme si elle était prise au milieu de leur foule de gestes, comme si elle faisait partie d'eux.

Elle bascule également en narrateur omniscient entre les bouts de parcours des différents personnages, toujours pour les rapporter au reste. Peut-être selon un principe d'origine théâtrale qui veut que, sans parfois même qu'on le remarque, le rôle qu'on penserait le plus accessoire a son importance. Arraché du schéma classique rattaché au personnage principal (bon ou mauvais) autour duquel gravite le reste, on se trouve face à un univers entier, mouvementé de conneries et de rires de particules survoltées.

Les ogres bouffent l'atmosphère par leur colère, leur chaleur d'esprit. Ils se renversent entre eux, fondent en cris rageurs, en accusations justes mais malhonnêtes. Ils se jettent à la figure des verres cassés laissés en plan sur la table bordélique de leur passé. Comme des personnages de théâtre, ils font chacun une boule d'énergie telle qu'il serait impossible qu'ils se rencontrent sans s'entrechoquer.

Mais les ogres, tout puissants qu'ils soient et tout indémontables qu'ils voudraient être, se font bouffés. Par les autres, par la vie, par ces verres cassés qu'ils ne cessent de briser encore plus. Par eux-mêmes et leur rancoeur, laissant au final des carcasses malades et délabrées. Les tensions se jouent théâtralement ou elles se crachent rageusement au visage de l'autre, on a bien souvent du mal à déterminer la frontière entre les deux. Dans ce film sur la mise en scène, dans la mise en abyme du jeu et de la comédie, les visages des acteurs laissent par leurs expressions se fonder le personnage et sa complexité sans besoin de mots ou de descriptions, ce qui les rend très humains.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 370 fois
1 apprécie

Autres actions de flèp Les Ogres