Affiche Les Parfums

Critiques de Les Parfums

Film de (2020)

Variations olfactives autour du thème maître et serviteur

La principale qualité de la seconde réalisation de Grégory Magne réside dans sa musique. Dès les premiers plans, on a en effet le vif plaisir de se trouver embarqué par les accords de Gaëtan Roussel, qui avait secondé Alain Bashung pour la réalisation de son ultime album « Bleu Pétrole » (2008). On y retrouve ces mélodies invitantes, ce rythme qui entraîne et propulse de l’avant,... Lire la critique de Les Parfums

19 9
Avatar Anne Schneider
6
Anne Schneider ·

Entre moyen - et moyen +

Voici un film qui ne présente aucun défaut majeur. Ni aucune qualité notable. J'ai donc beaucoup de mal à en dire du mal : l'interprétation est très solide (Emmanuelle Devos et Grégory Montel sauvent le film), la mise en scène inodore, le scénario inoffensif. J'ai aussi du mal à en dire du bien : le film ne présente quasiment aucun intérêt, à part celui d'être dans une salle... Lire la critique de Les Parfums

6
Avatar Christoblog
5
Christoblog ·

Miss Smelly et son chauffeur."yo Ho(l)mes, smell ya later".Ododrama.Sur une Nez vu masque sur nez.

(Remugle de critique. Bouquet de remarques variées sans corps) "I whistled for a cab and when it came near the License plate said 'Fresh' and had dice in the mirror If anything I could say that this cab was rare But I thought now forget it, yo home to Bel Air I pulled up to a house about seven or... Lire la critique de Les Parfums

10 9
Avatar PierreAmo
8
PierreAmo ·

Et du point de vue d'un parfumeur ?

Critique publiée pour la revue NEZ, partenaire de la sortie du film : https://www.nez-larevue.fr/magazine/actualites/les-parfums-gregory-magne/ Parce qu’il est difficile à mettre en scène, le monde des odeurs est rarement présent au cinéma. Les passionnés de parfums se contentent... Lire l'avis à propos de Les Parfums

5
Avatar Jicky
6
Jicky ·

A vue de nez

Dans l'atmosphère post-covidienne que nous vivons, Les parfums, à l'instar de La bonne épouse, a tous les ingrédients pour rameuter dans les salles un (grand) public désireux de se distraire sans prendre de risques majeurs. Il y a dans le film de Grégory Magne un côté "qualité française" très rassurant, avec son scénario pas totalement lisse mais raisonnablement attendu. Et, une fois de plus,... Lire la critique de Les Parfums

7
Avatar 6nezfil
6
6nezfil ·

Les parfums !

Trés franchement, je n'avais pas entendu parler de ce film avant de voir qu'il y avait une avant premiére. Mais je l'ai donc vu, et je ne le regrette pas... Guillaume est en plein divorce. Et pour pouvoir garder sa fille, il a besoin d'un véritable appartement. Il essaie donc de s'en sortir avec son boulot de chauffeur. Et alors qu'il a de nouveau perdu des points sur son permis,... Lire l'avis à propos de Les Parfums

4 1
Avatar David Rumeaux
6
David Rumeaux ·

anosmie et insensibilité

Ce film français a été tourné avant la pandémie de covid-19 car personne dans les rues ne portent de masques ce qui est au passage une aberration sanitaire le masque a l’extérieur. Il sort en juillet 2020 avant le second confinement. Il nous parle d'une parfumeuse qui a souffert l’anosmie, la perte de l'odorat, qui est aussi un symptôme avancé du covid-19. Bizarre, Bizarre ... et amusante... Lire l'avis à propos de Les Parfums

2
Avatar Paul Napoli
7
Paul Napoli ·

“Drôle d’odeur pour une rencontre”

Guillaume se démène pour conserver son travail de chauffeur de maître. Son patron lui donne alors pour mission de conduire Anne Walberg, personnalité connue pour son nez fin et ses caprices. Miss Walberg et son chauffeur. Elle exècre l’odeur de la cigarette sur ses mains qu’elle renifle comme un animal en chasse. Il ne supporte guère son attitude royale et ses exigences dépourvues de... Lire la critique de Les Parfums

2
Avatar CineFiliK
7
CineFiliK ·

Critique de Les Parfums par AnneM

« Les parfums » est une excellente surprise, un film très plaisant, léger, agréable, avec pourtant de la profondeur. Guillaume Favre (touchant Grégory Montel) est chauffeur de luxe. Il peine à joindre les deux bouts et cherche à louer un appartement correct dans le but d’obtenir la garde de sa fille de 10 ans une semaine sur 2. Alors qu’il n’ a presque plus de points sur son... Lire la critique de Les Parfums

2
Avatar AnneM
8
AnneM ·

Le nez et le flair

Au cinéma, les contraires s’attirent est un adage qui a fait ses preuves. Un adage un peu éculé, même. C’est pourtant le point de départ du long-métrage de Grégory Magne. Anne (Emmanuelle Devos) est un nez. Et pas n’importe lequel : on lui doit des parfums les plus renommés des grandes maisons de parfumerie. Mais depuis quelque temps, les dorures de ces parfumeries ont été remplacées par des... Lire la critique de Les Parfums

2
Avatar Adao
6
Adao ·