Le film qui tombe dans tous les pièges ...

Avis sur Les Pingouins de Madagascar

Avatar Manza
Critique publiée par le

J'adore les pingouins de Madagascar (les personnages j'entend).
C'est typique l'humour que j'aime (que voulez vous, j'ai carburé à Bob l'éponge petit), j'adore leur dégaine, leur personnalité, leurs dialogues, leurs mimiques, leur absurdité et leur coolitude à toute épreuve 8-)

Enfin ils ont fait un film sur les personnages qui volent la vedette aux personnage principaux de Madagascar (mais si vous savez le lion et les trois autres).

Pour faire ce film il y avait deux options en gros :

- La première aurait été de tout miser sur le charisme des pingouins sans trop se soucier de l'histoire et laisser leur folie faire le reste. Mais pour un long métrage ça ne l'aurait pas vraiment fait (ce que réussie la série).

- La seconde, faire une histoire envahissante, déjà vue voir complètement prémaché et des enjeux un peu bidon (en plus ça plait aux gosses).

Personnellement, en tant que fringuant jeune homme de 20 ans (frais comme un lardon o/) j'aurai préféré la première option, car comme je vous le dis, j'aime l'absurdité et le calme à tout épreuve de ces pingouins et je n'ai pas besoin de méchants/histoires génériques pour m'impliquer d'avantage. Franchement, imaginez un film d'animation en mode road movie avec les pingouins, ça serait juste top !

Et quand j'ai vu la BA, je savais que je n'aurai pas ce que je souhaitais, un méchant déjà vue, des nouveaux personnages déjà vue, une intrigue pas intéressante ... haaaaa lalalala ... mais les gagas des pingouins m'amusent toujours autant, donc telle une passoire je m'attendais à apprécier et garder certains aspects du film et gentiment laisser passer d'autres aspects.

En effet, le film tombe dans tous les pièges (prévisibles) de ce genre de production, soldat (un des pingouin) qui a une crise identitaire (et qui veut prouver sa valeur à ses frérots - chose absolument HS dans l'univers des pingouins, soldat n'a pas de crise identitaire, je vois pas pourquoi ils en balancent une comme ça), Kowalski qui tombe amoureux (romance à 1000% useless), du pathos, du léger, un méchant ridicule mais méchant mais ridicule mais méchant mais si il est méchant c'est parce qu'il est triste au fond (donc pas vraiment méchant mais un peu quand même), des personnages additionnels qui remplissent les rôles "sérieux" mais qui sont souvent tournés en dérision, du "suspens", des retournements de situation visibles 30 minutes à l'avance, un méchant qui fait des trucs de méchants (détruire le monde, répandre la tristesse toussa) et quand tout semble perdu ... BIM en fait non les gentils gagnent. Happy end, fin avec quelques gags et voila.

Soyons honnête, certaines choses ne sont pas si ratés que je le pensais, la troupe d'animaux additionnelle (le vent du Nord) que je pensais horripilante s'est révélé sympatoche avec quelques gags assez réussis.

Mais tout n'est pas à conspuer dans ce film, car les pingouins au final ... ne déçoivent pas, si on constate avec tristesse une chute du rythme dans la seconde moitié du film, ils restent toujours aussi fun et égaux à eux même (du moment qu'on les apprécie de base, si les pingouins vous ont jamais vraiment passionnés, c'est pas ce film qui vous fera changer d'avis), donc j'ai au final, un peu ce que je voulais.

Que retenir de ce film donc, mauvais ? Non, décevant ? ouais assez (comparé au potentiel). Ce film aux personnages délirants souffre surtout d'un trop grand classicisme, prendre des personnages barrés tout en pondant un film bien dans les clous, ben ça donne une sensation désagréable d'essaie non transformé voir de gâchis, cependant, la base qualitative est là et le film s'autorise même le luxe de quelques scènes hilarantes.

Le vrai soucis au final, c'est que ce film est destiné aux enfants (comparé à un Astérix tout terrains) alors que les personnages le sont aussi certes, mais pas que, une partie du public plus adulte se retrouve donc laisser pour compte et les pingouins voient leur intérêt (en temps que personnage) nivellé par le bas.

Le mot de la fin sera donc : D'excellents personnages au service d'un film passable.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 1197 fois
27 apprécient · 2 n'apprécient pas

Autres actions de Manza Les Pingouins de Madagascar